Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Insertion : plus d’une centaine de jeunes enrôlés par l’association Diapalanté (vidéo)

Dimanche 15 Décembre 2019

L’association Diapalanté a décliné, samedi, ses nouvelles lignes de formation offertes aux jeunes en situation difficile et aux personnes vulnérables de la ville, à l’occasion d’une assemblée générale. Créée en décembre 2016 en concertation avec les services de l’état qui gravitent autour de la formation et de l’insertion, l’Inspection d’Académie, le Service régional de l’Action sociale, l’AEMO, mais également des associations comme le collectif des enseignants, l’ONG le Partenariat et des personnes ressources, Diapalanté veut jouer pleinement son rôle dans la lutte contre le chômage et l’accompagnement des couches vulnérables.


Insertion : plus d’une centaine de jeunes enrôlés par l’association Diapalanté (vidéo)
Ainsi, un centre mis en place par l’association permet à des jeunes (âgés de 16 à 25 ans voir 30) et des personnes en situation vulnérables (jeunes mères isolées, personnes handicapées motrices…) de bénéficier d’un assistance et d’un suivi personnalisé, d’une durée de (1) un à trois ans, pour des activités de formation dans des métiers innovants de l’environnement et du développement durable afin de favoriser leur intégration dans le monde professionnel, aussi bien au sein d’entreprises qu’en les aidant à créer leur propre activité.
 
Aujourd’hui, plus d’une centaine de jeunes ont été enrôlés à travers cette démarche sociale.
 
« Notre souhait est d’accompagné des jeunes vers la voie de l’insertion, mais également de développer l’initiative entrepreneuriale pour le développement d’activités et de micro entreprise dans des secteurs innovants de l’environnement et du développement durable », a renseigné Absa GUISSÉ, la présidente.  « Notre action se fait en complémentarité de l’action de l’action et en concertation étroite avec l’ensemble des partenaires », a-t-elle ajouté.
 
« Nos proposons aux jeunes des sessions sur les énergies renouvelables, l’habitat durable, l’éco construction, l’architecture de terre ainsi que la valorisation des déchets. À cela s’ajoute la protection de la biodiversité, la transformation de produits locaux,  la confection, les métiers du bois, ceux l’agriculture durable, et de l’agroécologie », a renseigné Mme GUISSÉ. « Au-delà d’un métier, notre objectif est avant tout l’insertion par le travail, répondant ainsi le mieux que l’on peut aux souhaits des bénéficiaires », a souligné la présidente.

>>> Suivez les réactions en vidéo ...
 



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Moctar Ndiaga Gueye Ndiolofène SL le 16/12/2019 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitations à la Présidente Absa Guissé ,connue déjà par son engagement constant et son attention profonde pour le développement de la communauté .Félicitations également aux membres de cette association .Soyez courageux et perspicaces pour le triomphe des causes nobles . Mais attention ! je pense que les services de l'Etat ne peuvent pas être membres de votre association .Ils peuvent , sur indication de l'autorité administrative (Gouverneur,Préfet ) vous accompagner en tant que services publics . Il s'agit là de deux personnes morales de droit différent ,régis par un cadre juridique différent (droit public et droit privé ).Renseignez-vous et bonne continuation .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.