Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

LITIGE FONCIER À ROSS-BÉTHIO : les populations de SANTHIABA1 crient à l’escroquerie (vidéo)

Jeudi 6 Février 2020

LITIGE FONCIER À ROSS-BÉTHIO : les populations de SANTHIABA1 crient à l’escroquerie (vidéo)
Brassages rouges bien noués, les populations du quartier de Santhiaba 1 ont battu le macadam, jeudi, pour exiger l’audit des terres de Ross-Béthio et la mise en place d’une délégation spéciale à la tête de la municipalité. Elles dénoncent une dilapidation des sols suite au projet de lotissement de 2013 ayant identifié 2585 lots de 400m2 à distribuer.

« Le quartier de SANTHIABA1 avait un quota de 410 lots », a renseigné Cheikh DIOP, le coordonnateur du conseil. « Le 22 mai 2014, nous avons terminé la liste des ayant-droits. À notre grande surprise, une liste parallèle frauduleuse de 214 personnes a été déposée », révèle-t-il en indiquant que l’affaire sera portée devant la barre du Tribunal régional de Saint-Louis pour faux et usage de faux.

Pire, M. DIOP, renseigne que des parcelles de 300 m2 ont été laissées entre l’ancien et le nouveau lotissement de la Commune. « Elles seront vendues à des commerçants véreux et des hommes d’affaires », peste le coordonnateur. Très remontées contre le maire Amadou Bécaye DIOP qu’ils accusent de « de s’octroyer 1200 m2 avant le démarrage des attributions », ces populations refusent de payer les frais de bornage du projet.

Joint au téléphone, l’édile de Ross-Béthio soutient que « les personnes omises de la liste recevront des notifications provisoires qui seront définitives après la rencontre avec la commission ».

« Mes proches dont un de mes collaborateurs au sein du conseil municipal fait partie de cas. C’est une affaire que j’ai trouvée à mon installation et j’ai pris toutes les dispositions pour qu’elle soit réglée », a-t-il laissé entendre.

« Il y a 5 quartiers dans ma Commune. Nous avons établi 1700 parcelles, il reste 800. C’est  seulement à SANTHIABA où nous rencontrons ce problème », a-t-il noté en regrettant des dessous politiques qui manœuvrent la contestation. « Nous sommes en train de discuter avec ceux qui disent que leurs champs traditionnels ont été touchés. Toutes ces personnes seront attributaires », a signalé le maire Bécaye DIOP. Il jure n’avoir pas bénéficié du lotissement ni de s’avoir attribué la parcelle de 1200 m2 brandie par les frondeurs.

>>> Suivez en vidéo, la réaction des manifestants ...
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.