Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

"Le démarrage des travaux du pont de Rosso est prévu pour juin prochain"

Vendredi 5 Février 2021

La décision d’édifier un pont sur le fleuve Sénégal pour relier La Mauritanie et son voisin, le Sénégal date de 2017. Où en sont les préparatifs du démarrage de ce projet ?


"Le démarrage des travaux du pont de Rosso est prévu pour juin prochain"
Brahim Fall : D’abord, je tiens à préciser que le projet du pont est confié à une structure mixte mauritano-sénégalaise dénommée « UGP », Unité de gestion du pont et nous, de par notre fonction de Directeur Général de la Société des Bacs de Mauritanie, nous sommes membre de ce qui peut être assimilable à son Conseil d’Administration et assistons de ce fait aux sessions du comité ad ‘hoc qui se tiennent alternativement en Mauritanie et au Sénégal.

Cette position me permet de donner la réponse à la question que vous me posez. Aux dernières nouvelles, le bailleur de fonds vient de donner sa non-objection sur le marché des travaux qui doit faire l’objet de la signature par les deux ministres des finances et de l’Equipement des deux pays. Il lui reste maintenant à donner son accord pour le choix du bureau de suivi. Compte tenu de ce qui est prévu, le démarrage physique des travaux est prévu pour juin prochain.

-En plus des deux pays, quels sont les autres bailleurs de fonds du projet ?

-Il s’agit d’un marché de 47 millions d’Euro. En plus des deux Etats, le projet est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI).

-Une fois construit, quel impact aura ce pont dans les deux pays de manière générale et Rosso de manière singulière ?

-Une fois construit, le pont va, d’une part, impacter de manière positive les populations des deux pays et permettra aux peuples de la Mauritanie et du Sénégal unis par l’histoire et la géographie de se déplacer en toute saison et de renforcer leurs liens séculaires.

D’autre part, il va permettre d’accompagner la croissance que connaissent la zone et l’évolution rapide de la circulation commerciale entre les deux pays. Il permettra également l’accroissement des échanges entre les pays du Maghreb et ceux de l’Afrique de l’Ouest.

Avec l’implantation du pont , la ville de Rosso bénéficiera de retombées, à savoir des projets socio-économiques : adduction d’eau potable de la ville dont la teneur va assurer un très bon débit pour 40 ans, la construction de 7 KM de voirie , d’un marché municipal moderne, d’une gare routière et d’autres bâtiments administratifs ainsi que de la réalisation d’un schéma directeur de développement urbain de Rosso.

Propos recueillis par Dalay Lam
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.