Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Lettre ouverte au futur maire de Gandon. Par Abdoulaye DIOP

Vendredi 12 Novembre 2021

J’ai l’honneur de m’adresser à votre auguste personne à propos des sujets qui me tiennent à cœur et qui font l’objet d’inquiétude de toute une communauté : Le centre d’enfouissement technique de Gandon, l’emploi des jeunes, et l’accompagnement des femmes.

Cher futur Maire !
  Vous méritez tous nos encouragements pour la conquête de la mairie de Gandon. Je mesure les nombreux défis qui sont devant vous et vous souhaite un bon courage.

Notre futur Maire,
 Faites attention sur vos promesses électorales que vous considérez comme un appât de vote et pourtant, nombreux sont ceux qui sont dans l’ombre, vous suivent, et vous laissent occuper le terrain, alors ils sont en mesure de vous décliner un programme réaliste et mesurable.

En tout état de cause, il me semble primordial que vous rétablissiez l’ordre dans la perspective de vos discours, de dire le possible et arrêter de faire croire l’impossible aux populations. Le bon niveau de l’action publique c’est celui qui répond efficacement aux besoins de nos concitoyens.

Cher Futur Maire !
Comme vous le savez mieux que moi, la gestion des déchets ménagères et le recyclage occupent une place prépondérante dans la transition écologique que tout décideur politique, digne de son nom, devrait établir une bonne politique de gestion des déchets dans son cahier de charges.

Ce Mbeubeuss dénommé ‘’ centre d’enfouissement technique ‘’ implanté à ciel ouvert, dans la commune de Gandon, ayant aucune norme environnementale s’est transformé un dépôt sauvage et qui constitue d’ailleurs une véritable bombe à retardement que vous connaissez très bien.
Je vous invite à réviser le contrat qui lie entre la commune de Gandon et celle de la ville de Saint Louis tout en situant toutes les responsabilités et entamer une fermeture programmée et   sans compromission du site ‘’ Mbeubeuss ‘’.

Cher futur Maire !

Ayez une pensée créative sur les femmes et les jeunes !

Les appels à agir d’urgence pour un changement de modèle se multiplient, notamment de la part des jeunes et des femmes.
La pauvreté est au cœur des difficultés que rencontrent les femmes malgré elles narguent le froid matinal, la canicule du jour et les ténèbres de la nuit pour épauler les vaillants hommes pour qui la dépense quotidienne est devenue plus qu’un fardeau, elles demeurent et restent la couche la plus vulnérable et la plus touchée.

 C’est la raison pour laquelle, cher futur Maire, je vous invite à apporter efficacement des solutions permettant à ces populations d’avoir de moyens de soulagement dans leurs paniers ménagers et de leur accorder une activité génératrice de revenus, de ne plus les utiliser comme des porteuses de pancartes, de t shirt et de waxe à des fins politico - politiciennes.
Cher futur Maire !

Force est de reconnaitre que vous ne pouvez pas donner l’emploi à tout le monde, encore moins l’état, cependant vous pouvez créer un environnement propice aux emplois en créant votre propre référentialisation sur les opportunités et les différentes potentialités existant dans votre territoire, tout en prenant en compte la cartographie des métiers qui collent avec la réalité du marché économique.

 Je vous invite aussi à mettre en place un centre de coworking pour promouvoir l’auto- emploi des jeunes et de se pencher sur la requalification des travailleurs de l’informel en vue de lutter contre le chômage.

Cher Futur Maire !

Je sais pertinemment que l’intercommunalité entre les communes voisines est une évidence mais je vous rappelle que ce partenariat doit être basé sur une logique de compensation à travers d’un respect mutuel du point de vue administratif, étatique.
Ce n’est pas un hasard que la commune de Gandon est tant convoitée par un tiers de personnes pour son assiette foncière, mais sachez que Gandon d’hier n’est plus Gandon d’aujourd’hui. Gandon a tant souffert comme le dit le grand Madiarra Diop.
 Nous possédons maintenant une Ressource Humaine de qualité, confirmée, avertie, convaincue, éprise de dignité, et de justesse qui prend en main son destin pour le développement de leur territoire. Collaborer avec ces personnes, ce serait un atout.
C’est pourquoi, il est important de réfléchir sur des projets de grandes envergures tels que l’agriculture, en accompagnant les femmes sur la transformation des produits locaux,

 La pisciculture, l’élevage, un centre de conservation pour des produits transformables, octroyer des bourses d’excellence des énergies renouvelables pour les chercheurs et les étudiants pour la découverte de gaz qui est à quelques kilomètres de la commune de Gandon.

Ayez l’amour de votre commune !

Prenez le terrain comme votre futur bureau pour mieux être en contact avec les administrés !
Croyez en vous pour être aux services des populations !
Vive la commune de commune de Gandon !

Fraternellement,

Abdoulaye DIOP
Paris, le 11 /11 /2021