Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Menace de grève des travailleurs de la CSS : le ministre Samba Sy apporte des précisions

Lundi 29 Octobre 2018

Menace de grève des travailleurs de la CSS : le ministre Samba Sy apporte des précisions
Le ministre du travail, Samba Sy rassure les travailleurs de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) qui menacent de faire une marche pour dénoncer leur condition de travail. Interpelé sur la question ce samedi, le ministre a rappelé que l’inspection régionale du travail de saint Louis a été saisie par la Fédération général des travailleurs du Sénégal (FGTS), lors d’une rencontre entre la CSA et la CGT France. M. Sy a rassuré que des instructions ont été données dans ce sens. 
  
« La question est à l’étude. Nous n’avons aucun intérêt de faire des choses qui sont irrégulières. Je ne crois pas n’ont plus que des centrale syndicales vont agir pour fondre les intérêts des travailleurs. Le dossier que vous évoquez, je l’ai vu sur ma table et des instructions ont été données pour qu’une information circonstancielle soit établie », dit-il. 
  
Pour rappel, les travailleurs de la CSS accusent la direction de leur entreprise d’avoir envoyé à la retraite anticipée 1015 employés. Les travailleurs ont soutenu que l’administration de la CSS appuyée par certains secrétaires généraux des syndicats professionnels, a décidé de réduire l’âge de la retraite de ces travailleurs de 60 à 57 ans. Une décision qui installe la confusion et crée l’indignation. Ils ont fait face à la presse, jeudi et menace de se faire entendre, si les autorités ne réagissent pas.  
  
WEBNEWS
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Barah KA le 29/10/2018 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'est-ce pas que l'Age de la retraite au Sénégal est de 60. L'Age de 65 ans est même envisagé si je ne me trompe. Mais comment la CSS ose même de penser la retraite à 57, le Sénégal a dépassé ce stade. Comme ce qui est arrivé aux cimenteries avec leur volonté sommée d'augmenter les prix, on met la barre de fer chaude.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.