Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mondial 2018 : Quel bilan pour les pays africains après le premier tour ?

Mercredi 20 Juin 2018

Cinq représentants africains participent à la Coupe du monde Russie 2018. Quatre ont connu une défaite lors de leurs deux premières sorties alors que seul le Sénégal a réussi son entrée. Les Lions de la Téranga se sont imposés (2-1) face à la Pologne. Comment s’est déroulée l’entrée en compétition des pays africains ?

L’Egypte a failli arracher un match nul !

L’adversaire des Pharaons d’Egypte pour leur première sortie était l’Uruguay. Les coéquipiers ont failli arracher le nul face à l’Uruguay, favori de cette rencontre. Le but uruguayen est arrivé dans les ultimes instants de la rencontre. L’Egypte perd (1-0) et était obligé de prendre un point au minimum chez la Russie lors du second match pour résister. Malheureusement, les vice-champions d’Afrique en titre ont perdu (1-3) face aux Russes. L’Egypte est pratiquement éliminée et jouera le dernier match face à l’Arabie Saoudite pour l’honneur. Ce sera peut-être l’occasion de voir le gardien égyptien et capitaine Essam El-Hadary qui deviendra le joueur le plus âgé de la Coupe du Monde s’il évolue en Russie, comme indiqué par certaines statistiques de la Coupe du Monde.

Le Maroc, la grosse déception !

Les Lions de l’Atlas du Maroc se sont inclinés (0-1) face à l’Iran. Les Hommes de Hervé Renard, était favoris pour cette rencontre et outsider annoncé dans ce groupe très relevé. Ils ont livré un match insipide, permettant aux Iraniens de contrôler le jeu et de marquer un but dans les arrêts de jeu de la rencontre. Les Marocains sont obligés de prendre au minimum 4 points chez le Portugal et l’Espagne. La mission n’est pas impossible mais elle parait compliquée pour les coéquipiers de Mehdi Benatia qui se sont inclinés mercredi devant les portugais ( 1-0)

Le Nigéria, piégé par la Croatie

Dans le groupe D de cette compétition, le Nigéria a été dominé (0-2) pour sa première sortie par la Croatie. Pas forcément convainquant dans le jeu, les Croates ont su exploiter leur expérience pour faire déjouer une équipe nigériane assez jeune. Les Super Eagles ont livré une prestation correcte même s’ils n’ont réussi à trouver le cadre croate que rarement. Les Nigérians seront opposés à l’Islande lors de leur seconde sortie. Les Islandais ont tenu en échec l’Argentine de Lionel Messi et espèrent confirmer face au Nigéria. De leurs côtés, Obi Mikel et ses coéquipiers savent qu’il faut impérativement dominer l’Islande parce que derrière l’Argentine sera difficile à manœuvrer lors de la troisième journée.

La Tunisie, victime de la ténacité anglaise

Mené très tôt lors de sa première sortie, les Tunisiens ont réussi à revenir au score avant qu’Harry Kane ne marque dans les arrêts de jeu. Les Tunisiens perdent (1-2) avec un gout d’inachevé qu’il faudra vite évacuer le samedi 23 juin face à la Belgique. Les Diables rouges qui se sont montrés redoutables lors de la première journée en dominant (3-0) le Panama. Tout comme le Maroc, la mission des Aigles de Carthage sera assez compliquée pour survivre dans cette compétition.

Le Sénégal, la seule satisfaction africaine

Le Sénégal a surpris agréablement l’Afrique du football en dominant (2-1) la Pologne. Les Lions de la Téranga sont les seuls à avoir gagner leur premier match. Les Protégés d’Aliou Cissé peuvent assurer leur qualification le dimanche face au Japon.

NDARINFO