Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Nous ne lâcherons pas ! Par Malick Diop/ Pastef-St-Louis

Vendredi 28 Janvier 2022

C’est une victoire sans goût ni saveur de la coalition BBY. Une victoire aux allures de défaite en somme. Au soir des élections locales du 23 janvier 2022, l’équipe sortante a devancé d’une courte tête la coalition YAW qui, pourtant, partait de loin. A défaut d’une victoire éclatante dans les urnes, sans doute plus significative pour un candidat sortant, ministre et beau-frère du président de la république, le maire actuel se contentera d’une victoire technique matérialisée par les transferts d’électeurs au niveau des centres de Macodou Ndiaye, Nalla Ndiaye et de Fandiéry Kone situé à Khor (de loin le plus éloigné des centres). Cette manœuvre éhontée orchestrée au plus haut sommet de l’Etat avant les élections sera déjouée pour les prochaines échéances. Que nul n’ignore notre détermination à ne pas retomber deux fois dans le même piège !


Mais quelle que soit la légitimité de notre déception face à la victoire de l’équipe sortante, nous devons transformer cette amertume en devoir de vigilance. Notre insuccès en mobilisation. Notre déception en détermination. Dans cet état d’esprit, rappelons aux Saint-louisiennes et aux Saint-louisiens que lors de la campagne électorale, le maire sortant avait fait beaucoup de promesses et avait défendu bec et ongle qu’il les réaliserait toutes une fois réélu. En politique, promesse vaut engagement.

Et engagement nécessite vigilance. Le maire s’est engagé à réaliser un autre grand pont à Saint-Louis. Les Saint-Louisiennes et les Saint-Louisiens l’attendent avec impatience sur ce point en espérant que ce projet ne soit pas relégué aux oubliettes une fois l’équipe actuelle réinstallée.

Chères Saint-Louisiennes, chers Saint-Louisiens, il nous a promis de construire un hôpital de niveau 4. Rappelons qu’actuellement la structure hospitalière est de niveau 2 et suivons les pas du maire, scrutons ses moindres gestes et soyons attentifs à la concrétisation de cet engagement car s’il est une chose avec laquelle on ne peut pas jouer c’est la santé des honnêtes citoyens.

Le bluff ou la poudre aux yeux pour s’accaparer les ressources naturelles qui sont aux larges de nos côtes ne passeront pas. Pendant la campagne, le candidat au bilan famélique, s’était également engagé en faveur de la construction d’un centre d’affaires en lieu et place du stade mythique de Maitre Babacar Seye. Va-t-il maintenir son choix qui n’est pas celui de la population saint-louisienne ? N’a-t-il pas maintenu le délogement du stade avec la création d’un complexe sportif ? Chacun pourra se faire sa propre opinion. A la longue liste des engagements pris devant les Saint-louisiennes et les Saint-louisiens, on peut ajouter le projet de réfection des trois marchés de la ville, à savoir le marché de Sor, de Pikine et de Ndar toute. Nous attendons leurs réalisations.

En dehors, de l’incertitude qui entoure la réalisation de tous ces projets, on peut rajouter que même si des initiatives étaient prises, l’équipe actuelle et fraichement installée, n’aura pas beaucoup de temps devant elle. En effet, en 2024, le maquis quittera ce pays car s’il faut donner une signification nationale à ce scrutin local c’est que le peuple Sénégalais s’est prononcé massivement contre un éventuel troisième mandat. Au boulot ! Le temps vous est compté. Que chacune et chacun soit témoin, observe et suit où il mènera notre chère ville.

A la faveur des résultats du scrutin, nous pouvons dire que la ville de Saint Louis dispose d’une opposition forte et vigoureuse avec la grande coalition Yewwi Askan Wi. Coalition qui s’opposera dignement sans ambiguïté ni compromission. Elle portera tous les combats de la ville en faveur d’un meilleur devenir pour Saint-Louis afin de lui donner la place qu’elle mérite sur la carte nationale voire internationale. Cette ville que malheureusement plus grand monde ne reconnait du fait de la léthargie dans laquelle l’a plongée le maire sortant. Debout, déterminés nous le serons ! fini le temps où des groupuscules pouvaient s’accaparer les biens publics pour en faire des biens personnels ! Fini le temps où l’on pouvait gouverner sans rendre compte aux citoyens et à leurs représentants ! Pour le développement de la ville de Saint-Louis qui est la seule chose qui nous intéresse, les membres de la coalition se montreront à la hauteur d’une opposition constructive et d’une opposition vigilante que rien ne détournera de l’essentiel : la prospérité de notre commune.

Malick Diop
Chargé des élections Pastef Saint-Louis