Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

OPINION - Suul kér duka téré féégn - Abdoulaye NDIAYE, Conseiller Municipal/St-Louis

Samedi 19 Décembre 2020

Ému et profondément touché par « l’interview-révélations « du ci-devant médiateur de la République Me Alioune Badara Cissé pour ne pas le nommer, je ne saurais ne pas jeter mon grain de sel dans la sauce. En vérité, le commun des sénégalais était loin de se douter du traitement peu enviable réservé à la Médiature. Quel courage disons-nous! quel stoïcisme mais aussi et surtout quelle belle leçon de patriotisme ! Par votre abnégation, vous démontrez avec brio que pour vos compatriotes, aucun sacrifice ne saurait être de trop et que votre engagement a toujours été sain et dépourvu de calcul.


OPINION - Suul kér duka téré féégn -  Abdoulaye NDIAYE, Conseiller Municipal/St-Louis

De par votre légitimité historique, vos compétences et votre patriotisme, vous méritez certainement beaucoup mieux Maitre.

N’usons point de lyrisme ou de dithyrambe, juste la vérité pour rendre hommage à ce grand Monsieur qui a fini de marquer à jamais de son empreinte la médiature au Sénégal. La date du 5 Aout 2015 a absolument été un tournant important dans l’histoire de cette institution qui venait ainsi d’être traversé par un dynamique souffle de jouvence.
Maitre Alioune badara Cissé médiateur de la République ! Nombreux étaient les sceptiques qui pensaient à une voie de garage, un frigo ou le nouveau locataire n’aurait qu’à inaugurer des chrysanthèmes et orner le décor de la République à défaut de se noyer dans un océan de dossiers et de paperasse. Mais que nenni ! C’était vraiment mal connaitre l’homme et surtout se méprendre sur la rigueur et le sens élevé des responsabilités qui ont toujours jalonné son parcours .Machallah.

N’est-ce pas lui qui a impulsé ce Saint-Louis Basket Club nouveau et désormais compétitif ! Un club à qui il a insufflé organisation, ambition et rage de vaincre. Premier adjoint au maire de la commune de Saint-Louis, il a apporté à la vieille ville son expérience et sa compétence comme il l’a réussi au niveau du gouvernement de la République. En effet, en un laps de temps, le ministre qu’il était a étalé son patriotisme et son engagement dans tous les actes qu’il a eu à poser. Un nouveau style de management dont la finalité était l’efficacité et la réussite.

Le voilà Médiateur de la République, à la fois sacerdoce et défi qu’il a relevé avec brio. En effet, comme par magie, il a réussi d’emblée à hisser « la médiature » au rang des institutions les plus respectées du pays en mettant l’accent sur la visibilité et l’accessibilité, mais aussi et surtout sur la disponibilité. Théorisant la médiation durable, il a opté pour la proximité faisant montre d’une extraordinaire capacité d’écoute. Le tout couronné par un charisme et une pertinence qui ont été sans doute des atouts majeurs pour rétablir partout le dialogue et la discussion, apaiser la tension sociale et installer la paix dans les entreprises, les corporations et les communautés.

Ne me démentiront certainement pas les agents de la santé, les enseignants, les étudiants, les pêcheurs, les chefs religieux, la diaspora et que sais-je encore. Sa gestion inclusive et le traitement diligent des réclamations lui ont valu les satisfécits de toutes les couches. Chaque fois que de besoin, ABC a élevé la voix pour donner une opinion largement partagée par bon nombre de compatriotes. Très proche des populations, l’homme a toujours le mot juste pour redonner confiance et espoir. Un grand homme disons-nous surtout pour sa capacité à laisser une impression durable aux gens qu’il rencontre (pour paraphraser Churchill). Me Cissé est absolument un gentleman !

Son expérience et son élégance, aussi bien dans le verbe que dans la mise, ont fini de faire du médiateur Cissé « the right man » qui avec tact et discrétion a combattu l’injustice et l’abus de pouvoir dans toutes ses formes. Un véritable chantre de la justice sociale diront certains car comme le Révérend King, il a compris que « La véritable paix n’est pas l’absence de tension mais la présence de la justice ».

Pour cette justice il a tout donné, rapprochant les positions, éliminant les divergences et corrigeant les malentendus et autres quiproquo.

Très proactif dans sa démarche, il a érigé la prévention en dogme, anticipant et souvent étouffant dans l’œuf des révoltes qui auraient pu assombrir le climat social. Tel un soldat du feu, il a trainé sa lance dans tous les foyers de tension, la bonne parole en bandoulière, pour calmer, rassurer et prêter une oreille attentive à des concitoyens qui défendaient légitimement leur droit.

Omniprésent aux cotés des populations disais-je, il s’est battu pour que le pot de fer n’écrase plus impunément le pot de terre, pour que syndicat et patronat fument le calumet de la paix, pour que la stabilité règne partout : à l’université comme à l’usine, à l’hôpital comme partout ailleurs. Son engagement est sans équivoque et sa détermination sans faille. D’ailleurs, la promesse du succès n’est-elle pas avec l’homme qui est déterminé ?

C’est donc cet homme de défis qu’on tente vainement de museler essayant sans gêne de le précariser. Un homme toujours à l’écoute et au service de son prochain et dont le patriotisme n’est plus à démontrer. Un modèle vivant pour les générations actuelles et à venir, un vrai leader plus que jamais disponible pour son pays.

Ces quelques lignes ne suffiront certainement pas à traduire toute notre reconnaissance, mais reflètent les sentiments partagés du Sénégalais lambda satisfait de« l’énormissime » travail abattu au sein de cette institution sans tambour ni trompette.

Aussi, au nom de tous les fans, anonymes ou déclarés, au nom du citoyen épris de paix et de justice, osons-nous crier sur tous les toits de la cité, urbi et orbi devrions-nous dire, pour prononcer comme l’autre « un seul mot, usé, mais qui brille comme une vieille pièce de monnaie : MERCI ».

Une motion d’encouragement qui traduit aussi notre fierté, toute notre fierté à l’endroit de cette éminente personnalité. , Ne changez jamais Maitre, le meilleur reste à venir.

Abdoulaye Ndiaye
Conseiller Municipal
Saint Louis