Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Rapport ANSD 2023 : Les célibataires et divorcés sont plus nombreux en ville qu’en milieu rural

Mardi 9 Juillet 2024

Le RGPH-5 a indiqué que les hommes et femmes célibataires, divorcés sont plus nombreux en milieu urbain que rural,  dans le rapport sur la situation matrimoniale au Sénégal selon le milieu et la région de résidence publié, mardi, par l’ANSD.

« Dans l’ensemble, la proportion des personnes mariées est plus élevée en milieu rural (53,4%),  tandis que celles des célibataires (47,6 %) et des divorcés (1,8 %) sont plus élevées dans le milieu urbain. Cette situation reste la même, quel que soit le sexe. En effet, 60,5 % des femmes résidant en milieu rural sont mariées, contre 50,6 % pour le milieu urbain. Les femmes célibataires du milieu rural représentent 32,4 %, alors que celles du milieu urbain représentent 40,6 %. La proportion des femmes divorcées est plus de deux fois plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural (2,7 % contre 1,0 %) », a-t-on lu.

Par ailleurs, chez les hommes, la situation matrimoniale selon le milieu de résidence est semblable à celle des femmes, cependant les différences de proportion sont plus faibles.

« La situation matrimoniale varie selon la région de résidence. En effet, les régions de Kaffrine (55,2%,), Kédougou (54,7%), Louga (54,4%) et Tambacounda (54,2%), enregistrent les proportions de personnes mariées les plus élevées ».

Cependant, les proportions d’individus mariés le moins élevées sont notées dans les régions de Ziguinchor (40,8%) et Dakar (46,8%) », note le document qui précise que « les proportions les plus élevées de célibataires et de veufs/veuves, (respectivement 53,1% et 4,5%) sont observées dans la région de Ziguinchor. Tandis que celles de Dakar (2,2%), Matam (1,5%) et Saint Louis (1,4%), se distinguent par les proportions de divorcés les plus élevées »

Les célibataires (47,6 %) et les divorcés (1,8 %) sont plus nombreux dans le milieu urbain

Il ressort de l’analyse des résultats que, quelle que soit la région de résidence, les proportions de femmes mariées, divorcées ou veuves sont plus élevées que celles des hommes. La région de Diourbel se singularise par une plus forte proportion de femmes parmi les mariés (59,5%).

En revanche, la région de Matam affiche les proportions les plus élevées de veuves parmi les Veufs/veuves (94,2%) et de divorcés de sexe féminin (80,9%) parmi les divorcés.

Par ailleurs, Les hommes présentent les proportions de célibataires les plus élevées dans toutes les Régions, avec la région de Kédougou en tête qui a une proportion de célibataires atteignant 67,3%.

Femmes mariées, divorcées ou veuves sont plus que les hommes

« L’analyse de l’allure de la courbe du Graphique VII-5 montre qu’aux plus jeunes âges, la proportion de femmes célibataires est largement supérieure à celle des hommes. Par ailleurs, quand l’âge augmente, la proportion des célibataires diminue. Cette baisse est plus rapide chez les femmes, notamment entre 19 et 27 ans. En revanche, chez les hommes, elle est Plus lente dans cette tranche d’âges entre 40 et 44 ans, la proportion des célibataires tend vers 0 et à partir de 50 ans, elle est presque nulle, aussi bien chez les hommes que chez les Femmes », précise l’ANSD.

WALF
 


Nouveau commentaire :
Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.