Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SERRP : discussions entre parties prenantes sur les modalités du relogement définitif (vidéo)

Jeudi 8 Juillet 2021

En vue de se conformer au cadre législatif et réglementaire du Sénégal en matière de déplacement de populations et à la politique opérationnelle de la Banque Mondiale en matière de réinstallation involontaire, le Projet de Relèvement d’Urgence et de Résilience à Saint-Louis (SERRP) convie ses prenantes à un atelier de partage sur le Plan d’Actions de Réinstallation (PAR). L’optique de ce conclave de trois jours est d’assurer une prise en charge convenable des populations affectées.


SERRP : discussions entre parties prenantes sur les modalités du relogement définitif (vidéo)
Le PAR,  préparé avec la collaboration d’intervenants au programme,  vise à prévenir et gérer de façon équitable les éventuelles incidences qui pourraient découler de la mise en œuvre des opérations de déplacement des populations affectées par la libération de la bande des 20 mètres de la Langue de Barbarie, et, d’autre part, à être en conformité avec la législation sénégalaise et les exigences de la Banque Mondiale en matière de réinstallation.

« Nous avons démarré des travaux. Nous sommes en train de faire des terrassements sur le site. Nous projetons, après avoir identifié les personnes impactées et le nombre de bâtiments à réaliser, de lancer le dossier d’appel d’offres pour les logements », a renseigné Marie NDAO, la directrice technique de l’Agence de Développement Municipal (ADM).

« Nous démarrerons les travaux au premier trimestre 2022 et nous pourrons dès 2023, commencer à reloger les populations », a-t-elle noté. Poursuivant, Mme NDAO assure que les logements définitifs « de toutes les commodités ».

Il faut rappeler que le déplacement des populations et activités localisées sur la Langue de Barbarie affectera 432 concessions, 1027 ménages qui regroupent environ 11 808 personnes. Les actifs affectés concernent 30 places d’affaires et 11 infrastructures communautaires de base.
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.