Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SITUATION DE VULNÉRABILITÉ : l'UNFPA appelle à meilleure prise en charge de la santé de la reproduction (vidéo)

Mercredi 27 Novembre 2019

Tous les jours, près de "500 femmes et adolescentes meurent de complications liées à leur grossesse ou à leur accouchement dans des situations d’urgence ou dans des États fragiles", a relevé mardi, le représentant-assistant du FNUAP au Sénégal en marge de l'ouverture d'un atelier sur la santé de reproduction en situation d’urgence dans la Langue de Barbarie, organisé par l’Association des journalistes en santé, population et développement (AJSPD) " 130 millions de personnes, dans le monde, ont besoin d’aide humanitaire", a ajouté Moussa FAYE qui a soutenu que "le quart de ces affectées sont des femmes et des filles".

Une situation, qui selon lui, "accentue leur vulnérabilité, mais aussi face aux crises humanitaires aggravent la mortalité maternelle". Il a signalé que dans les différentes situations d’urgence, la priorité est surtout accordée aux besoins primaires, notamment liés à "l’accès à la nourriture, à l’eau, à l’assainissement, à l’hygiène et à un abri". Le spécialiste à l’UNFPA indique que "l’accès aux services de santé de la reproduction/planification familiale, la prévention des grossesses non désirées et du VIH, sont souvent ignorés".





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.