Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Transformation des déchets plastiques : Saint-Louis doit s’inspirer de cette initiative de Kaffrine

Mardi 26 Mars 2019

Transformation des déchets plastiques : Saint-Louis doit s’inspirer de cette initiative de Kaffrine
À Kaffrine, la Société pour l’embellissement et le nettoiement (Sen Ecokaf), spécialisée dans le ramassage d’ordures, annonce la construction en avril prochain d’une unité de stockage et de transformation des déchets plastiques à Kahi, commune située à trois kilomètres de la capitale de Kaffrine.

Cette initiative découle du constat de la présence de "beaucoup de déchets plastiques dans nos ordures collectées, nous avons décidé de les recycler, et c’est ainsi que nous avons signé un partenariat avec une entreprise basée à Kaolack pour améliorer le recyclage des déchets plastiques à Kaffrine", indique Abdou Lahad Ndao, le directeur général de Sen Ecokaf
 
Avec ce projet,  "l’ensemble des déchets plastiques collectés dans la capitale du Ndoucoumane" par Sen Ecokaf collectant chaque mois "cinq à six tonnes d’ordures dans 1000 ménages de la ville" de la capitale du Ndoucoumane. "Sen Ecokaf veut répondre aux préoccupations des populations notamment dans la salubrité et dans la gestion et le nettoiement des ordures. Nous voulons accompagner le chef de l’État dans son Plan Sénégal émergent (PSE)", a-t-il dit.

Un modèle de traitement d’ordures pertinent  pour Saint-Louis que  la Commune devrait adopter pour définitivement mettre fin à cet épineux problème. Pourquoi ne pas envoyer, dans une dynamique d'intercommunalité, une mission à Kaffrique pour mieux comprendre les enjeux de ce programme et le dupliquer  ?

Celui-ci permettrait de résoudre le drame écologique qui s’organise dans le centre d’Enfouissement Technique de GANDON. En plus de protéger l’environnement, l’unité va créer une dizaine d’emplois, selon son directeur. Il favorise 12 emplois permanents et 20 non permanents.

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par ndiaye yacine seye le 27/03/2019 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est une bonne initiative d'autant plus que saint louis avait initier ça en mettant en place un dispositif de pré collecte qui sont les GIE CETOM (collecte évacuation et la traitement des ordures ménagères ) ou l'ensemble des GIE CETOM se sont regrouper en Collectif des GIE CETOM depuis 2007 et ne cherche que des partenaires pour valoriser les ordures de manier générale est vraiment ceci est faisable
nous somme preneur

2.Posté par Lamote le 29/11/2019 14:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et l’atelier de traitement financé par les Canaries, livré et inauguré en 2011 n’a jamais été mis en production ? Quel gâchis !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.