Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un Bar en face de la mosquée Pikine « Takk » : Lettre ouverte au Préfet Mariama TRAORE. Par Serigne Modou THIAM

Mardi 16 Janvier 2018

Connue pour ces valeurs religieuses et coutumières, Saint-Louis est en train de changer complètement de paradigme, du fait d’un laisser-aller de ceux qui sont censés garantir sa sécurité et sa quiétude.
Nous assistons probablement à une situation inédite à Saint-Louis sans que les autorités administratives ne pipent mot.



A Pikine « taak » et Diaminaar, les familles sont à bout, car terrorisées par les bagarres et les agressions devant un bar ouvert dans les locaux de l’ancienne pharmacie « la Pikinoise».

Le bar en question se trouve en face d’une mosquée et d’un daara. Ce qui est inadmissible et intolérable.

Aux heures de prières, la musique et les injures tonnent de plus belle. Excédés, les jeunes de ces deux quartiers menacent de faire une descente musclée les jours à venir si une aucune autorité n’intervient pour fermer ce lieu de débauche qui ne fait qu’augmenter la psychose des voisins.

Une forte mobilisation des populations  et des acteurs sociaux sont en perspective pour pousser les autorités administratives à rayer ce lieu de débauche de notre quartier.  

L’implantation de ce bar à Pikine « taak » et Diaminaar expose davantage les enfants à toutes les formes de déviance (drogue, alcool et prostitution, etc).

 Jeunes nantis de leurs diplômes, espéraient mieux de leur avenir qu’un bar dont l’ouverture semble être tolérée par les autorités qui font la sourde oreille aux nombreuses complaintes des populations.

En tant que jeune citoyen de la ville de Saint-Louis, j’appelle le préfet Mariama TRAORE et le maire de la ville Amadou Mansour FAYE à prendre leurs responsabilités face à cette situation qui déshonore l’histoire de notre ville.
 
Serigne Modou THIAM
Citoyen Saint-Louisien 
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Waaly le 17/01/2018 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé mais les voyous,drogués,etc...sont dans nos maison.
Que chaque parent ose emmener à la police le fils de son voisin qui n'est pas dans le droit chemin.
Ces bars ne sont qu'un aspect du problème

2.Posté par Malaw le 17/01/2018 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez vos menaces envers les autorités, un citoyen exemplaire n'agit pas de cette façon. Le tenancier du bar à certainement toutes les autorisations administratives pour exercer son activité, ce qui n'est sûrement pas le cas pour la mosquée et le daara dont vous faites allusion. Entre le garage de Dakar et la Station Service Elton, sur moins de 5km, on peut dénombrer une vingtaine de daaras et mosquées et vous trouvez cela sérieux. Les chrétiens boivent tout le temps de l'alcool chez eux mais leurs enfants sont en général super bien éduqués. Alors allez éduquer vos enfants, et laissez les gens travailler. Wa Salam !

3.Posté par paracétamol le 18/01/2018 06:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
waly : seulement les fils des voisins? jamais les vôtres?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.