Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un employé de l’Onas tué par un engin Poclain au cours d’une manœuvre

Dimanche 22 Janvier 2023

Il y a eu un homicide involontaire sur le chantier de l’Office national de l’assainissement au croisement de Cambérène dans le secteur de la commune de Golf Sud.

Les faits remontent à la journée du jeudi 12 janvier dernier. Alors que des employés, dont le nommé A. Sarr, se trouvent sur le chantier et devisent en toute tranquillité dans un endroit. Soudain, M. Hanne, conducteur d’engin de type Poclain, arrive et embarque à bord. Il aperçoit Sarr et ses collègues allongés sous un gros porteur et leur demande de lui céder le passage. Il se tourne ensuite vers le patron des jeunes hommes et lui demande de parler à ceux-ci. Histoire de débarrasser le plancher.

Croyant avoir la voie libre, Hanne démarre l’engin, manœuvre et tente de se frayer un point de passage. L’employé A. Sarr tombe par accident au sol et se retrouve brusquement sous le gros porteur. Qui avance à pas de tortue et lui passe dessus sans s’en rendre compte. D’autres employés voient la scène d’horreur et poussent des cris de détresse. Ils font signe de la main au conducteur du Poclain et l’alertent sur l’accident mortel. Ce dernier immobilise le gros porteur et saute de sa cabine. Il accourt, se penche sous l’engin et constate les faits.

L’alerte est alors vite donnée sur le chantier. La panique s’empare des employés et des responsables du projet. Qui courent dans tous les sens et se démultiplient pour tenter d’extirper le pauvre homme des griffes de l’engin Poclain. Ils parviennent néanmoins à le tirer d’affaires et l’évacuent en toute urgence dans un centre hospitalier. Mais, après son admission au service des urgences, l’accidenté succombe finalement à ses blessures.

Informés, les hommes du commissaire Adja Astou Marone de Golf Sud se rendent sur les lieux du drame et effectuent des constatations d’usage des faits. Ils s’imprègnent des circonstances de l’accident mortel, convoquent le conducteur de l’engin et l’auditionnent. Ils le placent ensuite en garde à vue et le présentent devant le procureur du Tribunal de grande instance de Pikine/Guédiawaye pour le délit d’homicide involontaire.