Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un polytechnicien décrypte les accords gaziers entre Sénégal et la Mauritanie

Jeudi 22 Février 2018

En marge du Forum de l'emploi devant un parterre d'experts et de milliers de jeunes diplômés à la recherche d'emploi M Modibo Diop animant un atelier sur les ressources naturelles s'est prononcé sur le débat actuel du pétrole et du gaz entre le Sénégal et la Mauritanie. Après avoir expliqué les types d'accord dans les hydrocarbures, leurs natures et leur complexité dans le Monde.


« Le gaz découvert entre les deux pays doit être liquéfié avant d'être transporté  par des bateaux appelés méthaniers d'où la complexité du schéma industriel qui nécessite un investissement de près  de 8 milliards de dollars américains, soit de 5000 milliards CFA. Si l'accord n'existe pas, le gaz risque de ne pas être rentable pour l'opérateur British Pétrolieum et aussi pour les deux pays. Ainsi l'accord de partage signé entre les deux pays est équilibré et il garantit une exploitation durable des ressources dans la bonne entente entre les deux gouvernements », a déclaré Modibo Diop qui est Ingénieur Polytechnicien; ancien Auditeur du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Paris (CEDS).. 
  
A propos de la publication de cet accord, Modibo Diop est revenu sur le code pétrolier et les divers décrets révisés qui imposent  la publication des contrats dans le Journal Officiel du Sénégal. « Ainsi l'accord en question sera publié après le circuit administratif  de validation, ce qui du reste  est en cours au niveau du Gouvernement. »

LERAL

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par jacskon le 24/02/2018 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu racontes des salades !!! Ingénieur de je ne sais pas moi quoi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.