Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Visite de Christophe BIGOT dans la vallée : Samba Ndiobène KA magnifie les performances du 3PRD

Dimanche 29 Octobre 2017

Le directeur général de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta, du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) a magnifié , samedi, les nouvelles opportunités offertes avec la mise en œuvre du Projet Promotion du Partenariat Rizicole dans le Delta (3PRD), en marge de la visite dans la vallée de Christophe, l’ambassadeur de France au Sénégal.

 Ce programme qui se déroule sur un périmètre de 2500 hectares dans la commune de DIAMA, est financé par l’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), l’État du Sénégal et les exploitants privés attributaires de parcelles.

Le 3PRD favorise a suscité une « implication de la Commune de Diama (exécutif local) dans son implantation (choix des attributaires et délivrance de certificats de concession), dans sa gestion et dans le suivi de son exploitation », « la subvention à 100 % pour l’ensemble des bénéficiaires de l’aménagement structurant » et « la prise en compte des exploitations agricoles familiales, en favorisant notamment les anciens exploitants du périmètre, qui, outre un dédommagement, accèdent à des parcelles de 5 à 10 ha, subventionnées par l’État à hauteur de 95 et 85 % », a expliqué Samba Ndiobène KA.

Le DG de la SAED note par ailleurs que la réalisation du projet a permis « l’installation de petites et moyennes entreprises, avec des exploitations de 25 et 50 ha, subventionnées par l’État à hauteur de 75 et 40 % ».
« Il s’agit de promouvoir une catégorie de producteurs privés et performants pour mettre en valeur des surfaces rizicoles aménagées par le Gouvernement sénégalais », a-t-il indiqué en témoignant sa reconnaissance à l’AFD pour le soutien constant qu’elle apporte à la SAED.

 
Il faut souligner que, sur le terrain le projet a appuyé à l’organisation par les producteurs en une unité de gestion avec des organes fonctionnels. Les attributaires sont au nombre de 145 sur 1975 ha.  Il y’a 28 femmes attributaires d’exploitations dans le projet. Cette situation confère un pourcentage d’environ 19% de femmes sur les 145 exploitants et 305 ha sur 1975 ha soit 15,4% de la superficie.
 
► En images ... 

2017-10-28-PHOTO-00000011
  • 2017-10-28-PHOTO-00000011
  • 2017-10-28-PHOTO-00000013
  • 2017-10-28-PHOTO-00000015
  • 2017-10-28-PHOTO-00000017
  • 2017-10-28-PHOTO-00000029
NDARINFO.COM


 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.