Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

​Concert de Waly SECK : la jeunesse dit "stop" à Mansour FAYE (vidéo)

Lundi 24 Décembre 2018

​Concert de Waly SECK : la jeunesse dit "stop" à Mansour FAYE (vidéo)
Des acteurs culturels, des activités et autres membres de la société civile se sont regroupés, lundi, sur place Faidherbe pour fustiger l’organisation d’un second concert de WALY SECK à moins d'un an, sur décision du maire Mansour FAYE. Ces entités perçoivent dans ce choix « inopportun », « un manque de considération » exprimé à l’endroit des artistes locaux alors que, disent-ils, « les choix sont ailleurs ».

« Waly SECK ne se déplace pas pour près de 30 millions FCFA. Ses deux concert coûterons une bagatelle de 60 millions de FCFA », s’est désolé INDEX du groupe de rap ÑUUL KUKK. « Des initiatives locales prises par les jeunes artistes locaux doivent être priorisé », a-t-il ajouté, en regrettant la non recherche  de création par l’autorité politique « d’espaces d’expression adéquats » pour les jeunes virtuoses de la ville. 

« Nous n’avons pas un centre culturel propre à la ville. Il est temps que les politiques nous prennent au sérieux et que l’on nous implique dans l’élaboration de la politique culturelle de notre ville », a noté Index. « Des efforts doivent être fournis à ce niveau et non dans l’enrichissement continuel d’un orchestre », a expliqué le rappeur.

Les jeunes fustigent un choix « inadmissible » de l’édile pris au moment où la problématique de l’insalubrité devient de plus en plus tenace.  « Saint-Louis est submergée par les ordures et les saletés », crie le bloggeur Thierno DICKO. 

« Un mur de protection des cimetières de GUET-NDAR s’est affaissé provoquant l’inondation des tombes en cas de fortes houle. Comment peut-on gaspiller plus d’une dizaine de millions FCFA en une nuit alors que ces problèmes sont là ? », s’est-il interrogé. 

>>> Leurs réactions en vidéo ...
 

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par abdou sow le 24/12/2018 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien les jeunes. Vous avez parfaitement raison de vous insurger contre ces pratiques malsaines! Courage, continuez à dire la vérité!

2.Posté par Ngagne88 le 24/12/2018 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêter de pleurnicher et de crier sur tous les toits sans raisons que le Maire doit financer vos projets. Au lieu d’être aigris, travaillez pour devenir des Wally Seck. Le Maire vous aurez payés des dizaines de millions, personne ne viendrait assister à vos concerts. Demain 25 décembre, Toute la jeunesse saint-louisienne sera à la place Faidherbe.

3.Posté par balla le 25/12/2018 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais c'est simple il faux appeler aux boycotte...

4.Posté par Momo le 26/12/2018 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le maire est dans son rôle de père Noël et le nombreux public d'hier soir lui donne raison. C'est un cynique qui se fout complètement de la jeunesse...Panem et circenses disaient les empereurs romains! Pourtant, les jeunes ont raison quand ils disent que ces quelques dizaines de millions de CFA pourraient bien servir à autre chose...Mais avec ce maire-là, messieurs dames...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.