Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

​La meilleure façon de protéger la Langue de Barbarie (vidéo)

Samedi 24 Novembre 2018

​La meilleure façon de protéger la Langue de Barbarie (vidéo)
La digue de protection de la Langue de Barbarie a montré son inefficace malgré les importants financements qui y ont été injectés. Après un premier échec, la typologie de l’infrastructure a été récemment reprise. Mais, vite, elle a prouvé son incapacité à retenir la mer et protéger les populations. 

À la dernière houle, l’eau a sauté sans peine l’infrastructure et passé entre les issus pour inonder des ruelles. 

Plusieurs experts interrogés par NDARINFO montrent leur désaccord sur « le curieux choix » de cette structure fragile et inappropriée, composée de cailloux confinés dans de blocs de plastiques reposant sur des « geobag».

À la première tentative dégringolée, des brise-lames n’ont pas été installés. À force de heurter directement la digue, les vagues ont fini de la casser en morceaux. Des milliards de FCFA du contribuable sénégalais ont été ainsi perdus. S’inspirant de leurs erreurs, les techniciens ont décidé alors de renforcer les fondements et d’installer des brise-lames en amont, sans succès. 

Pourtant, plusieurs pays dans le monde ont mis en place des systèmes de protection côtière efficaces et durables. Ils allient un mur en béton armé devancé par un brise-lame graduel. Les vagues sont facilement découragées, quelle que soit leur intensité. Un enrochement pourrait être fait pour soutenir la défense. 

Exemple d'un mur de protection à Somerset (Angleterre)

NDARINFO.COM