Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

" ​Mansour tu n'a pas appuyé sur la gachette, mais tu as fourni l'arme du "crime". Par Modou Mbène GUEYE

Vendredi 13 Janvier 2023

Le drame de Sikilo qui a plongé le pays entier dans l'émoi et dans la consternation continue de faire couler beaucoup d'encre. Les commentaires vont bon train quant à ses causes et surtout quant à ses responsables directs ou indirects. Les transporteurs, chauffeurs et autres acteurs du secteur ont vraiment bon dos. Certains analystes ont de façon péremptoire, doublés d'une mauvaise ou d'un intérêt politique, très vite imputé cette tragédie aux seuls défunts conducteurs des deux bus ou à l'état de ces derniers.


" ​Mansour tu n'a pas appuyé sur la gachette, mais tu as fourni l'arme du "crime". Par Modou Mbène GUEYE
L'aveu de Mansour faye sur une chaîne de télévision fait de lui le principal responsable de ce drame. En déclarant à la face du monde que 45% des véhicules roulent dans ce pays sans visite technique valable il avoue sans ambages et de façon clair être auteur d'un crime qui a fait jusque là 41 morts et des dizaines de blessés.


En effet, en sa qualité de ministre chargé des transports, c'est à lui et à lui tout seul que revient l'obligation de veiller au bon état des véhicules roulant dans le pays et au respect strict des normes des routes sur lesquelles ils circulent.

Au delà de sa reconnaissance du crime bien illustré par ses propos sur les visites techniques, qu'a fait Mansour pour améliorer les conditions de circulation dans notre pays? Au passage, il s'était fendu d'un communiqué, maladroit et incendiaire, qui aura jeté de l'huile sur le feu lors de la collision entre un camion malien et un taxi à Kaolack.

Au delà d'inaugurations d'infrastructures dont la paternité revient à son prédécesseur, Mansour Faye n'a rien fait de bien pour le secteur des transports. Pire, il aurait même bloqué l'implantation de centres de contrôle technique dans les régions. Il est donc nettement établi que Mansour Faye en lieu d'assainir le milieu du transport l'a bien au contraire embourbé avec les nombreux tombeaux roulants, armes fatales face aux populations qui en sont à la merci. 

Que dire de l'état des routes? 

Mansour Faye encore responsable. En confiant l'entretien des routes FERA à son ami Pape Ibrahima Faye, directeur du CROUS sortant, Mansour a parrainé une gestion nébuleuse, gabégique, calamiteuse d'un non initié dont les seuls faits d'armes restent mauvaise gestion, détournement, clientélisme politique... Mansour Faye est donc coupable, coupable de laxisme, coupable de négligence, coupable de nomination politique, coupable de nombreux manquements gravissismes qui ont favorisé l'hécatombe de la nuit du samedi au dimanche.

Sa place n'est plus à la tête de ce secteur vital. Et il doit payer pour ce crime de sang qui vient s’ajouter à ses nombreux crimes financiers et fonciers. Le président Macky Sall, s'il lui reste une once de crédibilité, doit appliquer la jurisprudence Abdoulaye Diouf Sarr lors du drame de la maternité de Tivaouane. Encore qu'on ne l'espère pas de lui, lui qui a fini de prouver la suprématie de la famille sur la patrie. 
Que les âmes des disparus reposent en paix.

Modou Mbène GUEYE,
Coordonnateur départemental de PASTEF Saint-Louis