Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

3e session ordinaire du conseil municipal de Saint-Louis : des questions cruciales à l’ordre du jour, samedi

Mercredi 25 Septembre 2019

3e session ordinaire du conseil municipal de Saint-Louis : des questions cruciales à l’ordre du jour, samedi
Les membres du conseil municipal de Saint-Louis se réuniront, ce samedi 28 septembre 2019 à 10 heures, à la salle de délibération de la Commune pour sa troisième session ordinaire.

À l’ordre du jour, la proposition de délibération autorisant le maire à initier un projet de lotissement d’une superficie de 27 hectares sur le site de l’ile de DIOUCK (près de KHOR) ainsi la mutation de la rue Duret au nom de feu Jacques DIOUF.

Le conseil donnera l’onction à l’édile Mansour FAYE d’élever feu Amath DANSOKHO au rang de citoyen d’honneur de la ville de Saint-Louis.

En marge des séances classiques de délibération, les postes vacants de 7e adjoint au maire et du président de la commission partenariat et coopération qu’occupaient respectivement feu Balla GUEYE  et Makhtar Diaw Chimère seront mis en compétition. Ce,  avant l’ouverture des débats d’orientation budgétaire.

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Warr le 25/09/2019 16:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La population est libre d'y assister wala

2.Posté par ndarsakanam le 25/09/2019 22:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui la population est libre d''assister. Toutefois il faudrait que les Stlouisiens et surtout les mourides essaient de voir comment avoir une Mosquée à la Dimension de Majalikoul jinan. sa kourel des 2rakas reflechissez pour transformer Diouma Mouride

3.Posté par tintin le 26/09/2019 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui manque au Senegal et à St Louis ce n'est pas des mosquées mais des écoles performantes , des hopitaux bien équipés , que les populations comprennent que sans travail et sans esprit civique un pays n'avance pas (voir la Chine , le Japon , la Corée )

4.Posté par Rahne le 26/09/2019 17:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La mosquée na rien a voir avec les écoles et les hôpitaux qui sont a la charge de l'État.Massalikoul Djinane a été finance intégralement par les mourides

5.Posté par Rahne le 26/09/2019 18:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les écoles et hôpitaux sont a la charge de lEtat.La mosquée de Massalikal djinane a été intégralement financée par les talibes mourides

6.Posté par Tintin le 26/09/2019 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement la mosquée a été financé par les Mourides - 20 milliards ou plus ! - on a le sens des priorités dans ce pays qui manque de tout !

7.Posté par Ala le 26/09/2019 20:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La pratique de culte jusqu''en Chine existe.La plus grande mosquée en Europe se trouve a Moscou,arrêtons de diaboliser les autres parce que nous nappartenons pas a la même confrererie.

8.Posté par Xunxunöor le 27/09/2019 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si mes informations sont bonnes, l'Etat y aurait participé pour 7 milliards. Mais moins de passion s'il vous plait. Les mosquées sont des maisons de Dieu. Elles appartiennent à tous les musulmans, quel que soit le fondateur.

9.Posté par Jacob Atayi le 27/09/2019 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Messieurs les journalistes,
Je voudrais m'adresser à vous pour aider les autorités de St Louis à faire une campagne de sensibilisation de la population qui déverse chaque jour leurs ordures dans le fleuve et la mer.
L'océan qui est une richesse pour tout le monde est devenue une décharge par certains de la population de Saint Louis.
Chaque jour l'océan polué des décharges des poubelles de plastiques, des ordures de toute sorte empêche les touristes de prendre un bain propre.
Par votre sensibilisation des riverains vous aiderez les St louisiens à avoir une plage propre et une mer propre..
Cordialement
Jacob

10.Posté par Sindoné le 27/09/2019 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Extrait du rapport de l,IGE sur le financement des travaux du monument de la renaissance africaine. Le propriétaire de la société civile immobilière en question n'était autre que Mbackiou Faye, maitre d'oeuvre des travaux de la mosquée. Pour comprendre le mécanisme de financement imaginé par le Président le plus prédateur des finances publiques que ce pays ait connu
Rapport IGE 2014/Monument de la Renaissance africaine : Cas illustratif de mal gouvernance Mauvais choix du mode de financement
Comme indiqué plus haut, il n’a été trouvé aucune trace, dans les comptes de l’Etat, du financement de l’ouvrage. C’est parce que celui- ci a été pris en charge par un particulier pour vingt milliards (20 000 000 000) de francs CFA, en contrepartie de l’attribution, en pleine propriété, de terrains domaniaux d’une superficie de cinquante-six hectares, trois ares et cinquante-six centiares (56 ha 03 a 56 ca).
En effet, c’est le protocole signé avec le partenaire de l’Etat qui a déterminé le coût initial du projet soit douze milliards (12 000 000 000) de francs CFA qui sera porté à vingt milliards (20 000 000 000) de francs CFA, compte tenu des travaux supplémentaires de huit milliards (8 000 000 000) de francs CFA. Pour matérialiser cette transaction, un acte constatant une « dation en paiement » a été signé.
La société civile immobilière, partie à la transaction a, par la suite, procédé à la vente, à l’Institut de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) et à la Caisse de Sécurité sociale (CSS), c’est- à- dire des démembrements de l’Etat, de deux parcelles de terrains d’une superficie de cent quatre-vingt-quatre mille trois cent cinquantetrois (184 353) mètres carrés et de quatorze mille trois cent dix (14 310) mètres carrés, à respectivement, vingt-sept milliards six cent cinquante-deux millions neuf cent cinquante mille (27 652 950 000) francs CFA et deux milliards quatre cent trente-deux millions sept cent mille (2 432 700 000) francs CFA. Elle a, donc, réalisé un gain de sept milliards six cent cinquantedeux millions neuf cent cinquante mille (7 652 950 000) francs CFA, compte non tenu des trente-six (36) hectares restants. Dans cette transaction, il apparait de toute évidence que les intérêts de l’Etat n’ont pas été sauvegardés.

11.Posté par Tintin le 27/09/2019 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui me choque avec la nouvelle de mosquée Mouride de Dakar c'est le luxe ostentatoire , le prix exorbitant dans un pays qui manque de tout , classé dans les 25 deniers et dont la capitale est au 3/4 inondée !!!

12.Posté par Sindoné le 28/09/2019 14:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''est bien l''argent de tous les contribuables sénégalais grâce à un stratagème machiavélique imaginé par Wade (en utilisant Mbacjiou Faye et d''aurres " hommes d''affaires") qui a financé cette incongruité dans un pays où le minimum fait défaut

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.