Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

BBY/Saint-Louis : Menaces de votes sanction après les options controversées de Mansour FAYE

Mardi 7 Juin 2022

BBY/Saint-Louis : Menaces de votes sanction après les options controversées de Mansour FAYE
Le malaise s’est installé dans les rangs de la coalition Benno Bokk Yakkar (APR) suite à la publication des candidats au poste de député. Mansour FAYE, conscient de l’ampleur de la polémique, s’est livré ce week-end à une séance d’explication et de justification de ses choix. C'est le deuxième réquisitoire de ce genre auquel l'édile s'est livré pour prévenir d'éventuelles rebellions. À vrai dire, c’est la désignation de Codou THIAM que les responsables ne digèrent pas. « Le maire savait bien que la clameur populaire allait l'accabler après cela. Nous lui avions certes donné carte blanche. Mais, ce n’était pour qu’ils nous impose une option aussi impertinente », lâche un des responsables de l’Alliance Pour la République ( APR) à Saint-Louis.


« Elle n’est même pas connue dans son quartier à Pikine. Elle n’a été ni coordonatrice de zone ni présidente de comité », a-t-il dit. « Elle est inconnue du bataillon et ne peut rien apporter à la coalition », a-t-il ajouté. Poursuivant, il précise que c’est seulement avec à l’avènement du GIE "Diapalé Ndaw Y"i que la jeune dame a été propulsée trésorière.

« À Pikine, Il y’a des jeunes plus méritants et plus engagés que la nouvelle. Ces derniers ont mouillé le maillot depuis de le départ et continuent de faire, sans rien recevoir de concret », a-t-il regretté.


« Pourquoi reconduire Aminata GUEYE pour un troisième mandat alors que Bineta FALL a été rayée de liste comme Arona SAOW de Gandiol  ? », s’interroge un autre responsable sous le couvert de l’anonymat. « Pourtant, Bineta FALL est plus légitime que Codou THIAM parce qu’elle a été au moins présidente des femmes de l’APR », a-t-il dit. « Mansour FAYE a accepté reconduire de Aminata GUEYE sur la liste nationale alors que cette dernière a déjà exercé deux mandats. C’était largement suffisant. Il fallait laisser la place à un autre responsable et le redéployer dans une autre institution », explique-t-il.

Dans le département aussi, la colère est mal ruminée. Aucun leader du voisinage de la Commune n’a pas retenu pour le poste de député.  « La commune a tout gobé. C’est boulimie et une gourmandise qui ne renforcent pas par la collaboration », estime notre interlocuteur. « En l’état, si les choix restent figés, nous ferons face, sans doute, à des votes sanction. Mais, comme nous sommes dans le bateau, nous coulerons ensemble, s’il le faut. Mais nous le quitterons pas », a -t-il conclu.

NdarINFO.COM