Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Bignona : Après l’agression contre Ousmane Sonko, Doudou Ka « fait annuler » le Gamou de Bessire

Dimanche 17 Octobre 2021

A quel jeu joue Doudou Ka ? A peine les populations de Ziguinchor se remettent de l’agression contre le leader de Pastef et ses partisans au siège de l’Unacois-Yessal, voilà que le directeur général de AIBD S.A s’invite dans le débat du Gamou de Bessire, village d’où Ousmane Sonko est originaire. Pour éviter le pire, les Sages du village ont préféré annuler tout bonnement l’événement plutôt que de voir la présence de Doudou Ka susciter de nouvelles violences.


Bignona : Après l’agression contre Ousmane Sonko, Doudou Ka « fait annuler » le Gamou de Bessire

A quel jeu joue Doudou Ka ? A peine les populations de Ziguinchor se remettent de l’agression contre le leader de Pastef et ses partisans au siège de l’Unacois-Yessal, voilà que le directeur général de AIBD S.A s’invite dans le débat du Gamou de Bessire, village d’où Ousmane Sonko est originaire. Pour éviter le pire, les Sages du village ont préféré annuler tout bonnement l’événement plutôt que de voir la présence de Doudou Ka susciter de nouvelles violences.

Alors que tous les villages du Blouf vont célébrer le Gamou, Bessire le village d’origine du leader de Pastef a décidé de remettre l’événement à une date ultérieure et de pour éviter une situation pareille à celle où Ousmane Sonko et ses partisans ont été sauvagement agressés par des nervis supposés mandatés par Doudou Ka. Sur les raisons de ce report, Bakary Sonko l’un des membres du comité d’organisation de révéler, « Grande a été notre surprise d’entendre que le directeur général de AIBD souhaite parrainer le Gamou de cette année. Et alors que nous n’avions pas terminé d’épiloguer sur cette invitation aux relents de provocation, on nous présente un bœuf et une enveloppe d’argent que Doudou Ka aurait remis en guise de participation ».

« C’est inélégant et d’un opportunisme caractérisé de la part de celui qui veut recueillir nos suffrages lors des prochaines locales. Comment peut-on s’inviter de la sorte en utilisant des raccourcis alors qu’il existe un comité d’organisation mis en place depuis des années? », s’interroge notre interlocuteur
.
D’ailleurs, « pour éviter l’irréparable, de concert avec les personnes âgées, l’iman et le chef de village, nous avons décidé de reporter le Gamou à une date ultérieure. Doudou Ka peut au passage venir récupérer son bœuf et l’enveloppe remise qu’il pourrait offrir à plusieurs autres villages », renseigne Bakary Sonko.

« Doudou Ka ne s’est jamais préoccupé de Bessire, ce subit intérêt après l’agression de Ousmane Sonko, nous oblige à plus de retenue. S’il veut parrainer des Gamou, la région de Ziguinchor ne manque pas de villages prêts à l’accueillir avec son bœuf », déclare Bakary Sonko

Ce ne serait pas la première fois que le candidat à la mairie de Ziguinchor fait des incrustations dans le village du leader de Pastef. Selon Abdoulaye Diatta, « lors de son meeting tenu au mois d’avril dernier dans la capitale régionale, Doudou Ka avait envoyé plusieurs bus, des tee-shirts et des enveloppes pour convoyer femmes et jeunes ». S’il y’avait eu des protestations, les responsables des villages voisins de Bessire s’étaient opposés au passage de tout car ou bus à l’effigie de Doudou Ka car, disaient ces populations, « cet acte était comme un outrage à leur leader. De la pure provocation », renseigne Abdoulaye Diatta qui dit ne pas comprendre à que cherche Doudou Ka en se focalisant sur le village de Bessire alors que la Casamance en compte des centaines.

« C’est tout simplement de la provocation et une recherche effrénée de buzz. N’est-ce pas Doudou Ka qui clamait qui clamait partout que si Ousmane Sonko a le droit d’aller et venir partout à Ziguinchor, le bon sens lui aurait interdit de se promener devant son domicile familial ». Une véritable contradiction du directeur général de AIBD connu pour sa dextérité dans la manipulation. Pire en conférence de presse, le futur candidat à la mairie de Ziguinchor de dire « On m’a informé que devant ma maison, le sieur Ousmane Sonko est venu faire une provocation avec, en bloquant mon domicile avec 6 véhicules , avec 9 gardes du corps. Et il me fallait, également, rétablir les faits sur les contrevérités du sieur Ousmane Sonko ».

Rose DIEDHIOU Atlanticactu.com