Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Bravo Professeur Mary Teuw Niane! Un Grand Merci ! Tu peux partir la tête haute ! Par Thierno Amadou SOW

Jeudi 18 Avril 2019

Le Président de la République, dans ses attributions régaliennes, avait fait appel à ton amour pour la patrie, tes connaissances scientifiques, ton sens élevé du travail bien fait, ta loyauté, tes compétences, ta modestie, ta simplicité pour l’accompagner particulièrement dans sa vision pour améliorer le fonctionnement de l’enseignement supérieur.


Bravo Professeur Mary Teuw Niane! Un Grand Merci ! Tu peux partir la tête haute ! Par Thierno Amadou SOW
 Tu as plus que dépassé les résultats escomptés du Président Sall en révolutionnant structurellement l’enseignement supérieur. Les sénégalais ont pu  apprécier les mains expertes, l’approche consensuelle et la sagesse dont la combinaison efficiente conduisit à une transformation structurelle   de l’enseignement supérieur. Tu n’as pas lésiné sur ton ingéniosité et ton sens de l’innovation pour que nos étudiants accèdent au savoir d’avant-garde, seul capable de leur donner des moyens matériels et libérer leurs énergies créatrices en faveur du développement. Tu as  bien réussi à mobiliser l’expertise nationale pour réajuster le pont entre nos universités et les attentes des segments clefs de la société sénégalaise, mais il faut être un initié pour percevoir cette vision dont les dividendes impacteront la trajectoire politique, sociale, économique et culturelle du Sénégal.
 
  Je m’épargnerai de lister les modifications profondes et les résultats au niveau du Ministère de l’enseignement supérieur que tu as dirigé avec transparence et efficacité. Laissons cette tache exaltante aux sénégalais et sénégalaises qui savent juger et bien juger le travail titanesque accompli au niveau de ton ministère. Beaucoup parmi les différents directeurs de ton ministère ne sont pas des membres attitrés de l’APR, tu as fait confiance à leur compétence et intelligence. Tu n’as jamais exigé leur appartenance au parti pour leur octroyer des avantages indus. Tu savais respecter les autres dans leur choix de vie. Tu as su servir la République et l’intérêt national sans jamais te servir des deux mains, comme l’on sait bien le faire sous nos cieux. 
 
Ce même Président Sall, en vertu de ses prérogatives régaliennes, a décidé de mettre un terme à votre compagnonnage dans le Gouvernement. Nous prenons acte pour la postérité.  Tu as été digne et républicain dans le message de remerciement adressé au Président Sall. L’histoire retiendra ta magnanimité. Bravo.

Tu es l’incarnation de l’école publique. Un digne fils de sa mère et de son père qui a reçu leur bénédiction. Professeur Niane tu es un scientifique des premières heures, un Homme libre et plein d’expériences, un sage bouillonnant d’énergie et de vérité, un  Homme d’une grande rigueur intellectuelle  et un intarissable perfectionniste. Un Homme de renom, un mathématicien  qui avait abandonné beaucoup de privilèges pour venir servir son pays. Les sénégalais ont  toujours apprécié ton amour pour la patrie au moment où beaucoup de collègues avaient préféré exceller dans les universités étrangères plus juteuses que celles de Ndoumbelane.

Tu fais partie de cette catégorie d’hommes rares que chaque siècle compte comme de rares exceptions et dont tout pays est fier de revendiquer le lien de droit ; ces hommes pour lesquels les mots comptent ; cette catégorie d’illuminés, en avance sur leur temps, qui ne tronquent jamais leur engagement citoyen contre les caprices du  profit personnel. Tu es entré au gouvernement comme tu en es sorti ; aucun corps de contrôle de l’Etat n’a épinglé ta gestion ou répertorié des écarts dans ta gestion ; tu n’as montré aucun signe visible d’enrichissement illicite. Tu t’es fait tout seul ; l’un des  meilleurs de ta génération.
 
Nous te savions si déterminé à œuvrer dans l’intérêt du Sénégal que nous ne doutons point de la continuité de tes sacrifices auprès et dans l’intérêt du peuple dont le vécu rythme le souffle de ton engagement. L’expérience gouvernementale de six années suffit pour faire du grand « philosophe » que vous êtes un leader politique de la trempe de Mandela. Capable de dépassement conflictuel vers les vraies transformations ponctuées par une vision partagée, d’un Sénégal rayonnant en l’Afrique comme dans le reste du monde, par sa démocratie ainsi que par l’accès égal de sa population aux dividendes tirées d’une croissance équitablement partagée vers un développement durable.     
 
  Tu es un homme de valeurs. Rien d’étonnant chez ce fervent croyant dont l’adhésion au socialisme scientifique n’a jamais ébranlé les convictions religieuses.  Tu es resté un grand patriote, engagé des premières heures pour mettre en place des temples du savoir par excellence. Tu t’es toujours dépensé sans compter pour que nos universités soient des références en Afrique et dans le monde. Tu crois à la jeunesse africaine, à sa capacité de gagner la bataille de la modernité sans remettre en cause les valeurs authentiques. Tu es la fierté de la famille.


Quand nos parents nous conseillaient pour la vie dans l’intimité de nos petites cases qui sont devenues par notre labeur des châteaux,  ils nous disaient : regardes le parcours de ton oncle ; il deviendra quelqu’un un jour, un ministre ou un président, ne touches jamais à ce qui ne t’appartient pas ; ne mens jamais pour des biens matériels, ne trahis jamais pour des privilèges, restes comme tu es né, n’oublies jamais que tu es noble par ton grand père Samba Ngouma qui n’a jamais fléchi dans ce qu’il croit être sa vérité. C’est ce cadre familial pétri de valeurs fécondes qui t’a permis de résister aux épreuves du temps ou au temps des épreuves. Tu es resté le même et tu n’as jamais changé. Quel miracle pour un scientifique de ton genre armé de logique et de certitude.

Tu restes une référence pour la vie pour tes enfants, tes frères, sœurs et tes neveux. Le monde universitaire sénégalais  glorifiera un jour ton travail exaltant et valeureux accompli au niveau du Ministère de l’enseignement supérieur. A une période où les mots véhiculent trop souvent du vide, Professeur, dans une vie politique faite de complots, de mensonges, de combines, de trahisons et de coups tordus, tu as toujours montré que les mots, les paroles, paroles- paroles comme chantait l’autre, ne permettent de régler des situations que si des hommes sont capables de se tenir debout et de dire non à l’inacceptable. Nous connaissons les valeurs humanistes que tu portes dans ta vie au quotidien. Nous savons également  ton dégout pour l’injustice et le mal. Cet idéal que tu partages avec les saint-louisiens parmi les sénégalais triomphera un jour parce qu’il est le socle du Nouvel Humanisme qu’exige le Troisième Millénaire.

 Pour parler comme Althusser à propos de Karl Marx je dirai que tel l’éclair au gouvernement tu brilles de mille feux au milieu d’un monde de nains et de médiocres et tout autre que toi serait resté dans l’obscurité. 

La non prorogation de ton bail avec l’enseignement supérieur t’ouvrira d’autres portes car les sénégalais te portent chaleureusement dans leur cœur. Tu n’as pas besoin de demander des rendez-vous pour leur rendre visite. Tu es dans leur cœur et dans leurs foyers. Je suis convaincu que la rencontre entre ce peuple est imminente et vos chemins se croiseront inéluctablement.

Un grand Merci pour avoir mis les universités sénégalaises sur les rails de l’excellence malgré les manœuvres mesquines de  forces obscures conservatrices  tapies à l’ombre pour freiner ton dynamisme et ta volonté de doter nos enfants des meilleurs outils pour la vie.

Thierno Amadou SOW
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Mansour le 18/04/2019 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beau texte bien dit thierno MTN toujours un grand homme

2.Posté par Bakh yaye le 18/04/2019 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Macky ignore vraiment l'amour que la ville de Stlouis porte sur son fils ce grand homme Mary teuw niane bakh yarou tabéé té dioulité u' vrai domou Ndar

3.Posté par Juge le 18/04/2019 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne peux pas imaginé dans tout le département de Stlouis que macky nomme seulement son beau frère avec un ministère comme Karim Wade laisse en rade les vrai leader comme Mary teuw lhomme de situation et khoudia Mbaye toubé bou mak biiii tu le regrettera amèrement

4.Posté par Ifra samba sow le 18/04/2019 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu peux utilisé tout le monde et le jeter comme un mouchoir mais pas comme un fière alpour comme Mary teuw niane nous les peuls du walo du Fouta de ndiaodoune BANGO sanar gogno Gandiol keur Martin ndiawsir gandon rao face tu nous trouveras sur ton chemin pas longtemps on vous montera qui est Mary teuw niane véritablement

5.Posté par Bango le 18/04/2019 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bango meutri dans ça chair avec la non reconduction de leur fils qui depuis sa nomination n'a plus de vie de famille toujours concentré au travail pour le bonheur de la nation et voilà ce que macky lui à réservé yalla bakhna sathie deundeu yombeuna mais teugue mon diaffé

6.Posté par Un citoyen sénégalais . le 19/04/2019 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Sow , vous avez bien dit "attributions régaliennes"? On doit parler plutôt de FONCTIONS RÉGALIENNES DE L'ETAT( et non d'attributions régaliennes ) qui sont les grandes fonctions souveraines qui fondent l’existence même de l’État et qui ne font, en principe, l’objet d’aucune délégation. Elles sont aussi appelées "prérogatives régaliennes" et sont liées à la notion de "souveraineté".Notons aussi que "le Chef de l'Etat a pour rôle essentiel d'assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics".
M. Sow votre texte montre que la solidarité politique , c'est aussi aider son camarade à porter le poids de la déception et à la rendre plus acceptable. Mais enfin retenons que la déception ne vient jamais des autres, elle n'est que le reflet de nos erreurs de jugement.

7.Posté par Jambur le 19/04/2019 06:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Incontestablement l'un des meilleurs ministres que le Senegal ait connus. Sanctionne - je pense - pour avoir défié Mansour Faye dans la ville de St-Louis. Chapeau Monsieur le Ministre pour avoir révolutionne l'Enseignement Supérieur. Ignorer une compétence aussi avérée est une hérésie, c'est pourquoi j'ose espérer que le President va bientôt rectifier l'erreur. Oui le Senegal a encore besoin de son expertise. Vivement qu'il revienne dans les Affaires.

8.Posté par Le peuple le 19/04/2019 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout le peuple sénégalais chante le même refrain que tu es un travailleur Monsieur le ministre Mary Teuw Niane. Tu as changé l'univers de l'enseignement supérieur bravo. Par contre pour ton avenir politique renforce ta base et tes militants en jetant les poids morts comme ton ancien directeur cheikh ahmadou bamba Fall directeur des équipements et travaux qui vous a servi à rien du tout avec son escroc de frère Ahmed Fall avec son regroupement de malfaiteurs sous le nom de ELITES SAINT LOUIS. N'oubliez pas de limoger ton incompétent de directeur de campagne bamba la. Wassalam

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.