Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cheikh Bamba DIEYE : « Macky appelle au dialogue chaque fois qu’il est dans le pétrin »

Lundi 28 Mai 2018

Le 28 mai a été consacré Journée du Dialogue national par le Chef de l'Etat, Macky Sall. Deux ans après son lancement, Cheikh Bamba Dieye constate « qu’il n’en est rien sorti ».
 
« Je crois qu’à l’époque, dit-il, interrogé par Rfm, le président de la République, de manière inédite, avait appelé l’ensemble de la communauté nationale à venir parce que le pays allait très mal et les gens n’arrivaient pas à s’entendre autour de l’essentiel pour qu’on puisse partager et qu’on est le sentiment que nous sommes tous des parties prenantes à l’œuvre de construction nationale. »
 
« Mais en réalité, déplore-t-il, on s’est rendu compte qu’au finish, il a certainement voulu utiliser cet espace-là pour montrer aux Sénégalais de manière soporifique qu’il était disponible et ouvert. »

Cheikh Bamba Dieye qui constate « simplement la légèreté avec laquelle le président de la République a joué avec la volonté de nombre de Sénégalais à travailler ensemble pour construire ce pays », va plus loin.
 
Ce, pour soutenir qu’ « un pays, c’est d’abord des lois et règlements. Et, il faudrait que ces lois et règlements soient respectés. Le dialogue vient ensuite pour assurer certaines formes de facilitation. »
 
Il ajoute : « Nous avions cru à l’époque que le président de la République était dans de bonnes dispositions pour qu’il comprenne enfin qu’il y a des Sénégalais qui, sans être de son parti, sans être dans des partis politiques, sont disponibles et disposés à travailler et à apporter leur contribution. C’est comme cela qu’on devrait construire notre pays. Mais malheureusement, on s’est rendu compte qu’au fil des années et après cette date-là, chaque fois qu’il est dans le pétrin, chaque fois qu’il a envie d’escroquer les Sénégalais autour de quelque chose qui est en porte-à-faux avec les lois et la Constitution de notre pays, il appelle à un dialogue ». 

SENEWEB

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Xunxunöor le 29/05/2018 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chaque fois que le Président fait un pas en avant, ''Langue pendue'' se secoue pour se rappeler à notre souvenir. Mais de grâce, qu'il cesse d'insulter les Sénégalais. Il devrait savoir qu'on ne peut plus nous escroquer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.