Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Conservation du Parc du DJOUDJ : le ministre de l'Environnement salue la contribution "sans commune mesure" des éco-gardes (vidéo)

Lundi 15 Janvier 2018

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a rappelé, lundi, que l’approche participative est un facteur clé de succès dans la conservation du Parc National du Djoudj (PNOD), en indiquant que cette démarche assure la durabilité des réponses aux problématiques écologiques.


Le Ministre en compagnie de Ousmane KANE, membre des éco-gardes du Parc National du Djoudj
Le Ministre en compagnie de Ousmane KANE, membre des éco-gardes du Parc National du Djoudj
Mame Thierno DIENG qui présidait, ce matin, le dénombrement international des oiseaux d’Eau, a rendu hommage «  à la dynamique communautaire d’accompagnement dans les activités d’aménagement des habitats, de surveillance de l’intégrité du parc, de suivi écologique et de contribution à instaurer une conscience citoyenne écologiquement responsable ».
 
Dans cette optique, il a magnifié,  « la participation sans commune mesure » des écogardes en indiquant avoir pris bonne note de leurs doléances. Voir les images du dénombrement en cliquant ici
 
Parmi elles, la construction de nouvelles cases dans le campement communautaire le « Njagabar », la dotation de nouvelles unités de décorticage de riz et l’élargissement du plan d’eau et le renforcement des liens entre la direction du PNOD et la périphérie.
 
« Cette belle aventure de la conservation de la biodiversité  ne pourrait réussir sans une mobilisation adéquate des connaissances afin d’assurer une bonne base de prise de décision », ajouté M. DIENG qui s’est félicité du développement des populations d’oiseaux autour de l’écosystème du Djoudj.
 
►►► Suivez la réaction du ministre et les explications du Commandant Abdou Salam KANE, coordonnateur du dénombrement

NDARINFO.COM