Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Consultations médicales gratuites à l’UGB : symbiose de la COMSOC, du CROUS et de l’ONG OADAS pour une meilleure santé des étudiants.

Jeudi 22 Mars 2018

La Commission sociale (COM-SOC) des étudiants de l’Université Gaston de Saint-Louis a organisé du 21 et 22 mars 2018, des journées de consultations gratuites, en collaboration avec le Centre Régional des Œuvres universitaires de Saint-Louis (CROUS) et l’ONG OADAS.


Inscrit sous le slogan : « Un Étudiant, une paire de lunettes », cette activité « répond aux exigences des étudiants qui ont des problèmes de vision », a expliqué Cheikh Anta DIALLO, le secrétaire général de la COMSOC.
 
 Des diagnostics gratuits en ophtalmologie, hépatite B, glycémie ont été déroulés avec une présence significative des étudiants d’étudiants vénus profiter de la dotation gratuite en lunettes.
 
Pour un bon déroulement de ces journées médicales, la direction  du CROUS n’a ménagé aucun effort. Le docteur Bassirou DIEYE a magnifié la pertinence de cette initiative et le choix porté sur les pathologies à traiter.
 
« Si on se réfère au niveau des consultations spécialisées envoyées, l’ophtalmologie vient toujours au premier rang », a-t-il dit.
 
 « De 2016 à 2017, plus de 800 cas ont été enregistrés. C’est pour cela que directeur du CROUS, conscient du bien-être des étudiants, n’a pas hésité d’apporter son soutien suite à la sollicitation de la COM-SOC », a-t-il ajouté.
 
 
Le CSA de rappeler que l’ONG OADAS a eu à travailler avec le CROUS en 2016. Ce partenariat a été noué par un compatriote sénégalais basé aux USA.  D’ailleurs en 2016, l’actuel SG de la COM-SOC était l’interprète de l’ONG qui continue ses actions sociales.
 
NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par DIOP le 23/03/2018 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une honte. Çà c'est une insulte a notre dignité, a nos valeurs et ainsi a l'institution. A l’université ,il y'a un centre médical et des professeurs en médecine, Les étudiants ne sont pas dans le besoin comme les populations des quartiers pauvres de diaminar et les associations des malades. L'africain a l'habitude de tendre la main mais je ne pouvais pas imaginer que des intellectuelles comme les professeurs de l'université puissent se rabaisser jusqu’à ce point. IL FAUT DES ENQUÊTES DE MORALITÉ AVANT DE CONFIER UNE INSTITUTION A UNE PERSONNE. DÉSOLANT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.