Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Département de Saint-Louis : de bonnes perspectives pour l’entente intercommunale

Mercredi 3 Janvier 2018

 
Le processus de mise en place de l’entente intercommunale entre les collectivités locales du département de Saint-Louis suit son cours, encouragé par la mobilisation des différentes entités territoriales conscientes de son importance.
 
La synergie obtenue, les réflexions  portent désormais sur le modèle à adopter afin d’associer les différents acteurs dans un cadre de travail adéquat. Un dispositif associatif semble se construire, à terme, au vu des différentes propositions faites par les communes.
 
À la réunion du comité de pilotage tenue mercredi et présidée par l’adjoint au Préfet Abdoul Meuye THIAM, les collectivités ont réaffirmé leur ancrage dans cette dynamique solidaire capable de relever les défis qui interpellent le département.
 
« 2018 est résolument l’année de l’intercommunalité pour notre département », a décrété M. THIAM qui souligne l’engagement de l’administration territoriale à soutenir cette belle cohésion naissante.
 
Un document-cadre définissant le modèle approuvé sera élaboré avec, auparavant, des rencontres dans chaque commune. La participation de chaque territoire sera ensuite formalisée par une délibération au sein de son conseil municipal.
 
Auparavant, une « Rencontre au sommet » regroupera les maires, le ministre de la Gouvernance territoriale, le DG de l’ADM et les partenaires (Banque mondiale, Fonds Mondial pour l’Environnement, Fonds nordiques).
 
L’Union fait la force
 

Saint-Louis fait partie d’un groupe d’une vingtaine de régions du monde, engagées dans le concept de villes durables. L’expression de cette volonté est d’ailleurs la résultante du soutien dont elle bénéficie de la part de la Banque mondiale et des fonds nordiques.
 
«  Il y a un risque majeur et une nécessite de solidarité entre les communes pour vaincre les changements climatiques. Si elles sont  dispersées, elles subiront les conséquences négatives », a notifié Ousmane SOW, le directeur général de l’Agence Régionale de Développement (ARD).
 
M. SOW dira qu’une intercommunautaire qui intéresse les changements climatiques est une innovation » et qu’à ce titre, le département de Saint-Louis sera une  référence pour les autres pôles territoriaux du pays.
 
« Avec le département, il faut penser global sur les possibilités qui nous permettent de réussir notre développement local », a-t-il souligné.
 
Rappelons que ce processus entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de gestion des eaux pluviales et d'adaptation au changement climatique (PROGEP) porté, au niveau départemental, par l’ARD de Saint-Louis.
 
NDARINFO.COM

 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.