Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Déthié FALL, un stratège à la conquête du pouvoir

Jeudi 7 Décembre 2023

Déthié Fall, président du Parti républicain pour le progrès (PRP), entend peser sur l'échiquier politique à travers sa candidature pour la Présidentielle de 2024, dans un contexte de fortes tensions entre pouvoir et opposition. L’ancien coordinateur de YAW, qui apparaît comme une personnalité consensuelle, doit se départir de l’ombre tutélaire d’Ousmane Sonko pour paver sa voie vers la Présidentielle de 2024.


Déthié FALL, un stratège à la conquête du pouvoir
Son nom sera associé à jamais à l’intercoalition Yewwi Askan Wi-Wallu qui, avec 80 députés engrangés lors des élections législatives du 31 juillet 2023, a failli mettre en minorité le camp présidentiel. Cette prouesse inédite est à mettre au crédit de Déthié Fall du Parti républicain pour le progrès (PRP), sa formation politique. Coordonnateur de la principale coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi (YAW), l’ancien n°2 du parti Rewmi fut le grand architecte de cette union de l'opposition.

 Il faut dire que ce natif de Saint-Louis n’a pas ménagé sa peine et a su jouer de sa capacité de séduction pour convaincre les ténors de YAW de s’associer à la vieille garde libérale qui, bien qu’affaiblie, garde toujours une certaine présence dans diverses contrées du pays.

Grand allié de l’ex-parti Pastef, Déthié Fall n’en cultive pas moins une amitié sincère avec Khalifa Sall au sein de YAW dont il apparaît comme un point d’équilibre. Ainsi, le leader de Déthié2024 n’a pas hésité à recadrer la foule, quand elle s’est mise à huer l’ancien maire de Dakar, lors d’un meeting du F24, en rappelant l’engagement de Khalifa Sall auprès de la coalition de l’opposition en mai 2023.

En outre, il n’avait pas hésité à mouiller la chemise comme lors de manifestation interdite du 17 juin 2022 de YAW à la suite de laquelle il avait été emprisonné une dizaine de jours. Il avait été arrêté, alors qu’il se rendait au domicile de Barthélemy Dias.

Après avoir déclaré sa candidature pour la prochaine Présidentielle en février dernier au siège du Parti républicain pour le progrès (PRP), Déthié Fall compte bien créer la surprise. Après la collecte des parrainages pour laquelle le parti évoque 127 453 signatures, les mandataires du PRP ont déposé la caution du candidat Déthié Fall à la Caisse des dépôts et consignations.

À l'issue d'une visite de courtoisie au président de l’ex-parti Pastef, le mercredi 29 novembre 2023, Déthié louait ‘’la grande sérénité et la haute dignité du maire de Ziguinchor face à cette épreuve’’, avant d’ajouter : ‘’Sa place n’est pas la prison et je demande au président Macky Sall d’œuvrer immédiatement à sa libération.’’

Déthié Fall dans l’ombre tutélaire d’Ousmane Sonko 

En outre, la question mérite d’être posée sur ce positionnement de Déthié Fall qui, pour certains, cultive cette proximité avec Sonko pour s’adjuger la sympathie des partisans de l’ancien inspecteur des impôts et domaines. ‘’Ceci est une contrevérité’’, rétorque Abdou Aziz Mbodj, chargé de communication du PRP.

D’après lui, les liens unissant Déthié Fall et Sonko ont pour fondement la loyauté et le respect des principes qui ont prévalu à la création de YAW. ‘’Le président Déthié Fall est quelqu’un qui a toujours prôné la loyauté et très à cheval sur les principes. Donc, sa relation avec Ousmane Sonko a été matérialisée au sein de YAW au sein de laquelle ils ont combattu. Et il ne fait que respecter ses engagements envers un compagnon. Il n’agit jamais avec des arrière-pensées dans son amitié et alliance avec Sonko. Son seul souci est de travailler pour le peuple sénégalais’’, déclare-t-il d’entrée. 

Selon le responsable du PRP, le seul souci de l’ex-responsable de Rewmi est de travailler à la mise en œuvre de son programme basé sur la résolution des biens essentiels : éducation, santé, industrialisation de l’agriculture, emploi des jeunes, entre autres. ‘’Nous avons organisé en mai dernier un séminaire programmatique où tous les grands axes du programme ont été débattus par des experts. On est entraîné à les compiler, afin de les présenter sous forme d’un document succinct que l’on va présenter aux Sénégalais. Nous sommes confiants sur nos chances d’obtenir l’assentiment des Sénégalais au soir du 25 février. On a déjà bouclé nos parrainages le 12 novembre dernier et opté pour la sobriété dans nos tournées à l’intérieur du pays, pour ne pas être victime de la police de Macky Sall qui entrave la liberté de circulation des candidats’’, dit-il.

Atouts et handicaps d’une candidature

Néanmoins, l’absence d’ancrage territorial peut être un frein à sa quête de souveraineté populaire. Alors qu’un Khalifa Sall (Dakar), Aly Ngouille Ndiaye (Linguère) ou Amadou Ba (Parcelles-Assainies) peuvent se targuer d’avoir un fief électoral susceptible de porter leur candidature et de les légitimer aux yeux des Sénégalais, Déthié Fall, dont le fief est la ville de Saint-Louis, semble avoir cédé la place à d’autres acteurs comme Abba Mbaye (Taxawu Sénégal) et Cheikh Bamba Dièye (FSD/BJ).

Pour Abdou Aziz Mbodj, cette question ne se pose pas, dans la mesure où le leader du PRP ne manque pas de légitimité locale, puisque dans le cadre d’une coalition, il ne veut pas bousculer les arbitrages opérés au sein de YAW. ‘’Mais c’est un acteur incontournable de la politique à Saint-Louis qui préfère mettre en avant ses collaborateurs par souci de générosité politique’’, affirme-t-il. 

Par ailleurs, la jeunesse de son parti, né le 28 mars 2021, pourrait constituer un handicap, dans la mesure où le PRP ne dispose pas d’assez de temps pour s’installer durablement dans le microcosme politique local.

La candidature de Déthié Fall, comme celle de plusieurs responsables de la galaxie de YAW, possède une seule variable d’ajustement qui est le positionnement de Sonko lors de la prochaine Présidentielle.

Si l’ex-Pastef présente un ou deux candidats, il sera difficile pour l’ingénieur polytechnicien de percer sur l’échiquier politique. En revanche, s'il y a un seul candidat affilié au parti de Sonko, la donne peut changer. Et Déthié Fall bénéficie d’un bon capital sympathie dans cet électorat qui peut voir en lui un recours crédible pour une partie des pro-Sonko qui lui reconnaissent son positionnement au sein de YAW. D’autant plus qu’il a gardé de bons rapports avec ses anciens réseaux du parti Rewmi qui peuvent être déçus de la conduite d’Idrissa Seck. 

MAMADOU MAKHFOUSE NGOM
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.