Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Discours institutionnel et cacophonie "démocratique". Par Imam KANTÉ

Mercredi 1 Janvier 2020

À mon humble avis, une vraie démocratie ne peut faire l'économie d'une éthique de la discussion qui suppose de s'écouter dans un mutuel respect. Un discours institutionnel devrait être écouté vu qu'il porte sur le bien commun et qu'il est prononcé par qui de droit. De même que l'entretien avec la presse qui suit, le cas échéant, devrait recevoir le même traitement. Même Dieu a écouté Satan et les prophètes ont écouté leurs détracteurs. Le plus grand criminel ou supposé a droit à la parole devant les juges.


Discours institutionnel et cacophonie "démocratique". Par Imam KANTÉ
Que tout le monde parle en même temps qu'un discours institutionnel et de sa défense devant la presse, cela conduit juste à de la cacophonie qui étouffe "l'audibilité" et la clarté des arguments des uns et des autres sur la gouvernance du bien commun.

Voilà des principes qu'on peut refuser en temps d'activisme incontrôlé et d'opposition radicale mais qu'on pourrait accepter en temps d'exercice du pouvoir. Ce qui serait assez gênant...A ce sujet, pour citer un exemple parmi d'autres, l'arrêté Ousmane Ngom est là pour nous édifier. Ceux qui l'ont contesté en son temps ne l'ont pas abrogé arrivés au pouvoir !

On voit de plus en plus, et c'est inquiétant, de gens qui disent se battre pour l'intérêt général, opposer les principes de la constitution à la nécessaire réglementation de ceux-ci. Alors qu'un vrai démocrate et républicain, voire quelqu'un de raisonnable tout court, sait que partout dans le monde, les libertés et droits conférés par la constitution sont encadrés par une réglementation qui vaut ce qu'elle vaut et peut être toujours améliorée par des discussions citoyennes et politiques ou par des décisions d'un exécutif éclairé.

À mon avis, un bon format serait d'écouter le discours institutionnel prévu ensuite de le faire suivre d'un entretien avec la presse suivant des modalités appropriées et transparentes. Et puis, libre à chaque média d'inviter qui il veut pour les commentaires.

Soyons de ceux et celles qui, en essayant d'être bons, vont rendre bonne cette nouvelle année 2020 du calendrier grégorien. Une année n'est qu'une somme de mois selon un calendrier donné. Ce qui importe, c'est ce que nous nous y faisons chaque jour que Dieu fait.

Ahmadou Makhtar Kante
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Sek le 01/01/2020 20:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PR est vraiment très fort. L'imam cherche à se rapprocher du pouvoir sans en avoir l'air.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.