Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

GOXU MBACC : Une délégation municipale dépêchée. Les populations magnifient l’apport de la digue de protection ( vidéo )

Jeudi 1 Mars 2018

Sur instruction du maire Mansour FAYE, Alioune Badara DIOP par ailleurs directeur général de l’Office National de l’Assainissement (OLAC) s’est rendu sur la Langue de Barbarie en proie à une houle dangereuse. Après avoir  constaté l’ampleur de la situation, l’adjoint au maire a fait part aux populations de la compassion et du soutien de l’édile de Saint-Louis.
 
À Goxu Mbacc, les habitants ont magnifié l’apport de la digue de protection dont l’OLAC assure la maitrise d’œuvre. « Cet ouvrage nous a sauvés », a déclaré Zayire FALL, président du Mouvement citoyen Wallou NDAR et habitant de la localité.
 
«  Il y a eu une nette amélioration. L’année passée, j’étais présent, les maisons tombaient », a-t-il témoigné. L’Imam Abdouahmane DIENG s’est inscrit dans ce sillage en indiquant que « la digue est un excellent bouclier contre la furie des vagues ».
 
Le DG de l’OLAC s’est dit satisfait du comportement de l’infrastructure face au violent raz-de-marée qui sévit sur le littoral. « Des vagues de cette envergure occasionnaient des effondrements de maisons et dès le lendemain, nous tenions des réunions de crise pour déplacer les victimes », a-t-il dit.
 
Il s’est réjoui du fait que « des impacts majeurs » n’ont pas été constatés sur la zone protégée ». «  Les épis que nous avons installés montrent qu’il y a un début d’engraissement de la plage et les premiers gabions ont été ensevelis par le sable », a-t-il expliqué.
 
M. DIOP note en outre que dans le souci de protéger le restant de la Langue, des instructions seront données à l’entreprise Eiffage pour que les travaux soient accélérés et que la réception complète de la digue soit faite avant 2019.
 
>>> Suivez les appréciations des populations et les explications du DG de l’OLAC

 

NDARINFO.COM