Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gestion hydrologique et spatiale d’un hydro système aménagé: Dr Leopold Badiane présente une thèse sur le cas du marigot de Bignona.

Vendredi 26 Août 2016

Gestion hydrologique et spatiale d’un hydro système aménagé : Le marigot de Bignona en Casamance. C’est le sujet d’une thèse de Doctorat soutenue hier, avec brio, par le Dr Leopold Mougabie Badiane, à l’Université Gaston Berger. Bien encadré par Dr Adrien Coly, Géographe, Hydrologue et Responsable de l’équipe de recherche
« Gouvernance des Territoires de l’eau » au
Laboratoire Leidi « dynamique des territoires et développement, Dr Badiane a effectué, pendant 5 ans, un travail remarquable, considéré par les membres du Jury, comme une contribution à l’étude du lien fonctionnel entre « eau et espace » et de son impact sur les processus territoriaux dans le bassin versant du marigot de Bignona en Basse Casamance.


Gestion hydrologique et spatiale d’un hydro système aménagé: Dr Leopold Badiane présente une thèse sur le cas du marigot de Bignona.
Selon Dr Badiane, le marigot de Bignona est un hydro système sous stress hydrique matérialisé par l’abaissement des ressources en eau, la rupture pluviométrique, la salinisation qui se poursuivent. Cette situation a conduit à un développement hydraulique avec l’érection d’un barrage sur le cours principal à Affiniam et de nombreux ouvrages dans les vallées du marigot de Bignona. L’impact de ces actions sur les ressources et sur le système de production se traduit en termes de problèmes observés dans le marigot à savoir notamment le ravinement, l’ensablement, la dégradation de la qualité de l’eau et des sols, l’hyper salinisation, les inondations.

 
Sur ce bassin versant, Mr Badiane s’est penché sur la problématique difficile des « lieux et liens », celle d’une géographie d’interface qui s’inscrit dans les travaux de l’équipe « gouvernance des territoires de l’eau » et du laboratoire Leidi. Le bassin versant aménagé présente des lacunes importantes en termes de données permettant d’aborder le sujet du lien « eau-espace ».

Cet espace hydrologique mis en valeur de façon traditionnelle est soumis à un processus de « modernité » qui rompt les équilibres établis et crée des dysfonctionnements accentués par les changements globaux, notamment les changements climatiques. Comme le sont du reste toutes les rivières du Sud, où les influences et interactions sont nombreuses, il présente un niveau de complexité qui réduit l’intelligibilité des phénomènes, des processus voir des dynamiques.
 
 La thèse de M. Badiane, précise Dr Adrien Coly, s’inscrit dans une géographie structurale où l’eau n’est que le prétexte de l’observance du jeu des acteurs et des incidences sur les processus territoriaux de la gestion de l’eau. Elle se situe dans un fondement théorique en construction et qui se rapporte à la géo prospective. La thèse concerne aussi les systèmes de productions et leur modernisation à travers une gestion de l’eau réussie dans un contexte de dégradation des ressources et du climat.
 
Cette thèse, a-t-il poursuivi, présente des résultats que M. Badiane a retracé dans son exposé en termes de mobilisation des connaissances avec la base de données hydro-climatiques, la base d’information sur les aménagements et les ouvrages, la Cartographie grande échelle.
 
A en croire Dr Coly, des résultats important sont également fournis sur le fonctionnement hydrologique du marigot de Bignona notamment, une explication du fonctionnement du barrage avec en aval un niveau d’eau important de janvier à août qui laisse présager de l’intérêt du barrage, une étude de l’impact de la ville de Bignona sur le marigot de Bignona. En effet, les pics sur l’hydro gramme de crue matérialisent la réponse de la ville aux averses et à leur intensité, une analyse du processus sur les versants qui jouent sur le ravinement et l’écoulement dans les vallées, le rôle du stockage dans les vallées et son incidence sur l’hydro gramme, le fonctionnement des nappes corrélativement à la pluie.
 
En termes, de résultats sur la gestion de l’eau, cette thèse, de l’avis du Dr Adrien Coly, renseigne sur le système du marigot de Bignona, un système à réservoirs superposés où les échanges se font d’amont ou aval, présente la particularité du modèle « Ressources Usages Décision » qui fait ressortir que « ressources égale utilisation » et que par conséquent la décision constitue une variable clé du fonctionnement du marigot. Cette variable s’apprécie à travers les Lâchers et les Normes.
 
En résumé, Dr Leopold Badiane a rappelé que la sécheresse des années 1970 a constitué un choc fondateur des dynamiques observées dans les hydro systèmes du Sénégal. Dans le marigot de Bignona, l’édification du barrage anti-sel d’Affiniam et de nombreux petits barrages pour la rétention de l’eau ont été le leitmotiv. L’objectif était de stopper la remontée saline et favoriser un plan d’eau en amont afin de produire une deuxième culture de riz - le riz porte ici une empreinte particulière dans la vie économique mais aussi culturelle (il n’est pas vendu mais consommé localement, la bonne récolte est un signe de bravoure du couple…). Par ailleurs, ces aménagements avec ses corollaires ont été à l’origine des modifications du territoire hydrologique et l’émergence de processus territoriaux liés à la gestion de l’eau. Ce remodelage de l’espace du marigot crée de nouvelles difficultés de gestion de l’eau : limite du processus de dessalement, insuffisance des récoltes malgré les multiples barrages, conflits d’usage… A ces difficultés, s’ajoute le phénomène de rehaussement du lit, dû à l’ensablement.
 
 A travers un suivi hydrologique qui renseigne de la situation hydrologique et la gestion actuelle de l’eau mais aussi de l’espace, le travail effectué par le Dr Badiane, a eu ainsi, pour finalité, de faire ressortir des stratégies de gestion adaptées à ce nouveau contexte d’après barrages par la déclinaison de modèles de gestion adaptés. Les résultats déclinent l'importance de mettre en place un nouveau plan de gestion qui verra la participation et collaboration de tous les usagers et acteurs de manière à développer une approche compatible au mode d’évolution et de changement des facteurs de production.

Mbagnick Kharachi Diagne
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.