Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Graves révélations du FPDR : Un million de cartes d’électeurs sont actuellement bloquées

Jeudi 26 Avril 2018

Il nous est revenu qu’un million de cartes d’électeurs sont actuellement bloquées dans les locaux de l’Ecole nationale de police. Ces cartes appartiennent, pour l’essentiel, aux jeunes qui se sont inscrits pour la première fois et que l’on appelle primo-inscrits dont beaucoup habitent Touba et Pikine Guédiawaye. Ceci est proprement inqualifiable au moment où le gouvernement un taux de retrait apparemment fantaisiste supérieur à 90%.


 
C’est l'occasion de rappeler qu’en juillet dernier déjà, 2.800.000 électeurs n'ont pu voter soit parce que leurs cartes n'ont pas été produites soit ne leur sont pas parvenues.
 
Un scandale plus grave est en vue. En effet, les centaines de milliers de jeunes qui se sont rendus dans les commissariats de police pour se faire confectionner des cartes d'identité après la révision partielle de 2017 n'ont pas reçu ces cartes jusqu'à la fin du délai imparti pour la campagne de révision des listes électorales qui s'est achevée il y a quelques jours. 
En somme, toutes les dispositions sont prises pour priver les millions de jeunes Sénégalais de leur droit de vote.
 Macky Sall et son ministre de l'Intérieur ne sont absolument pas dans les dispositions d'organiser des élections dignes de ce nom.
Les citoyens ont le droit de s'organiser pour accéder par tous les moyens à leurs cartes qui demeurent leur propriété légitime.
Le Fpdr exige, conformément au Code électoral, l'accès immédiat d'une délégation de l'opposition à l'Ecole de police pour tirer cette situation au clair. Et ce en présence de la Cena et de la société civile.
A défaut il se réserve le droit d'engager toute action appropriée.
Fait à Dakar le 26 avril 2018
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.