Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hémophilie : 239 cas diagnostiqués au Sénégal

Jeudi 18 Avril 2019

Hémophilie : 239 cas diagnostiqués au Sénégal
Au Sénégal le nombre de patients souffrant de cette maladie ne cesse de croître, passant de 30 en 1990 à 239 en 2019. Des chiffres donnés par Idrissa Diop, directeur du Centre national de transfusion sanguine, joint au téléphone par Seneweb. 

Ce dernier s’est empressé de préciser que ces chiffres concernent seulement les malades qui «ont été diagnostiqués et suivent un traitement». Le Sénégal compte 1500 malades d’hémophilie.

«Beaucoup de personnes vivent avec cette maladie sans pour autant le savoir parce que l’information ne circule pas, fait remarquer Abdoulaye Loum, le président de l’Association sénégalaise des hémophiles. C’est une maladie rare, une infime partie de la population connaît l’hémophilie. Même le personnel médical n’est pas assez informé et a dû mal à établir un diagnostic exact de la maladie.»

Loum ajoute que le coût  «du traitement est très cher, il avoisine les 2 millions de francs CFA parce que les flacons d’un milligramme coûtent à peu près 350000 francs CFA. L’effet des injections que nous prenons durent entre 24h et 48h».

Ainsi il appelle les autorités à subventionner les médicaments pour une meilleure prise en charge des patients souffrant d’hémophilie.

L’hémophilie est un trouble hémorragique héréditaire qui se traduit par l’incapacité du sang à coaguler correctement. La maladie est liée à un déficit d’une des protéines responsables de la coagulation sanguine.

SENEWEB
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.