Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Idrissa Seck sur le parrainage : « Si Macky Sall viole la Constitution du Sénégal le 19 avril, nous le dégagerons de là"

Dimanche 15 Avril 2018

Avec fermeté et assurance, Idrissa Seck, le leader de Rewmi, a déclaré ce samedi soir à Saly que si Macky Sall s’aventurait à « violer la Constitution du Sénégal le 19 avril avec l’instauration du parrainage, il s’attèlera avec le peuple sénégalais, à le dégager de là où il se trouve.


C’est que Idrissa Seck a déclaré devant une foule toute acquise à sa cause, lors de l’ouverture du séminaire programmatique des cadres de Rewmi à Saly (Mbour). 

« Je veux dire une chose très claire à Macky Sall. Je vais voyager sur Paris demain (Ndlr dimanche), je vais écourter mon programme et rentrer le 17 ou le 18, nous n’allons pas lui permettre de brûler notre pays, je veux lui lancer un appel solennel et lancer ce même appel à la société civile qui essaie de renouer le fil d’un dialogue rompu. 


Moi en tout cas, je ne dialoguerai pas avec lui, parce que sa parole n’est pas stable et il n’honore pas ses engagements. En revanche, vous avez la possibilité de lui dire ce qu’il doit faire, c’est de ne pas violer notre Constitution, de ne pas instaurer ce parrainage. Le 19, nous sortirons tous, nombreux, mais nous ne voulons pas brûler notre pays. On ne va pas nous confronter aux forces de l’ordre, mais, si Macky Sall viole la Constitution, nous le dégagerons de là », a répété avec insistance Idrissa Seck. 


Rappelons que la Commission des lois pour la révision constitutionnelle est convoquée le lundi 16 avril et la plénière, le jeudi 19 avril. L'examen des modifications sur le Code électoral sera programmée après l’adoption de la révision de la Constitution. 

Massène DIOP Leral.net