Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Idrissa Seck sur son long silence : «Mes calomniateurs et diffamateurs ont dû faire circuler l’idée que j’avais soit une extinction de voix, soit une mystérieuse maladie… »

Lundi 24 Décembre 2018

Idrissa Seck révèle. Prenant part à son investiture par Babacar Diop des Forces démocratiques sénégalaises (Fds), le candidat du parti Rewmi confie que son « long » silence a poussé certains à extrapoler. 

D’après l’ancien Premier ministre, « les calomniateurs et diffamateurs habituels ont dû même tenter de faire circuler l’idée que c’était parce que j’avais soit une extinction de voix soit parce que j’avais été frappé de je ne sais quelle mystérieuse maladie. » Le président du parti Rewmi refait surface. idrissa Seck a pris part hier à la Place de la nation à son investiture comme candidat à la présidentielle par Babacar Diop des Forces démocratiques du Sénégal (Fds).

Une investiture qui s’est faite en présence de beaucoup de militants, sympathisants et « amis » du leader de Fds venus des quatre coins du pays. Introduit par le rappeur Daddy Bibson, le président du parti Rewmi a, après avoir remercié les militants pour leur présence ainsi que les Fds et leur secrétaire général Babacar Diop, a informé que, depuis des mois ou bien des années, il a parcouru le Sénégal du nord au Sud, de l’Est à l’ouest. 

Mieux, Idrissa Seck dit avoir également rendu visite à « nos compatriotes de la diaspora ». il souligne avoir effectué toutes ces tournées dans un silence que certains ont même qualifié d’assourdissant. « Les calomniateurs et diffamateurs habituels ont dû même tenter de faire circuler l’idée que je m’étais tu sois parce que j’avais une extinction de voix, soit parce que j’avais été frappé de je ne sais quelle mystérieuse maladie », a ironisé idrissa Seck. 

Selon le leader de Rewmi, s’il a tenu à rendre visite à « nos compatriotes dans leurs champs, dans leurs ateliers, dans leurs bureaux, dans leurs salles de classe, dans leurs demeures, au Fouta, en Casamance etc. », c’est, a-t-il confié, « pour les écouter soigneusement et prendre une exacte mesure de ce qu’implique la responsabilité d’assumer les charges et la mission de président de la république du Sénégal ». Sans lire de discours, estimant que quelqu’un qui doit s’adresser à la nation n’en a pas besoin, l’ancien Premier ministre a surtout axé son propos sur la jeunesse sénégalaise.

Et de marteler avec humour que « les experts m’avaient préparé un long discours technique parcourant tous les secteurs mais franchement, je pense que la mission, la charge, la responsabilité d’être le président de la république du Sénégal impose de pouvoir s’adresser à son peuple à cœur ouvert et non pas en lisant de discours ». « Le 24 février prochain, tout dépendra de vous » Face à cette jeunesse qui l’a investi en cet après-midi du dimanche 23 décembre 2018, Idrissa Seck a déclaré que, pour la présidentielle, l’espoir est permis avec la jeunesse dont fait partie Babacar Diop, président des Fds. 

« Je suis persuadé que l’espoir est permis avec les jeunes comme Babacar Diop, parce qu’ils se sont mobilisés pour une seule cause : le Sénégal », a dit le leader de Rewmi, qui a choisi de ne pas critiquer le président sortant, Macky Sall. « L’emploi des jeunes, leur responsabilisation et engagement, occuperont une place de choix, car, démographiquement et démocratiquement, les joutes électorales reposent sur eux ». 

Idrissa Seck dit aussi tenir à la sécurité intérieure et extérieure de notre pays. « Tout dépend de vous les jeunes au soir du 24 février 2019 », a-t-il lancé en conclusion sous les applaudissements de ses supporters qui criaient à tue-tête : « Idy Président !!! Idy Président !!!… ».


Ousmane Thior (Stagiaire)


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.