Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Il faut reboiser l’hydrobase de Saint-Louis

Dimanche 20 Janvier 2019

Sur tout le littoral de la langue de barbarie, seule la plage du quartier de " l’Hydrobase" résiste encore aux assauts répétés, foudroyants et féroces des vagues de l'océan. Pour l'instant, c'est le seul endroit épargné par ce raz- de- marée ravageur, dévastateur et destructeur.

Cette protection est pour le moment garantie aux quelques rares dunes de sable et de filaos qui s'y implantent encore. Ainsi, il est impérieusement nécessaire et urgente, avant qu'il ne soit tard, de reboiser le site afin de renforcer cette digue naturelle qui ne coûte rien du tout et qui vaut dix fois plus que celle en béton à coups de plusieurs milliards de francs érigé à Goxu Mbacc.

Abdoulaye Mamessine BA
NDARINFO


 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Abdoulaye Mamessine BA le 20/01/2019 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Certains véreux commencent à détruire cette digue de protection naturelle. Ces irresponsables incontrôlés abattent de leur propre gré les filaos et construisent illégalement leurs maisons sur les dunes de sable ; leurs habitations s’avancent, ainsi, inexorablement vers la mer…

2.Posté par Sakhéwar le 21/01/2019 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Ba,
Vous venez de justifier et localiser la proposition de reboisement que vous avez présentée récemment, dans le forum d'un autre article intitulé :
"l'expertise locale préconisée contre l'avancée de la mer à Saint-louis".
Je vous ai demandé, à la suite, de dire sur quel secteur précis de la Langue de Barbarie vous envisagiez un tel reboisement, car cela n'est pas possible dans les zones habitées.
Vous nous informez maintenant que des personnes sont en train de construire des maisons dans le secteur de l'Hydrobase, sur les dunes, en abattant des filaos.
Si c'est le cas, cela n'est pas acceptable, évidemment, et un signalement doit immédiatement être fait aux autorités de la ville et de la région, pour savoir si des permis de construire ont été accordés.
Et même si c'est le cas, des recours peuvent être déposés contre de telles autorisations, pour atteinte grave à l'écosystème.
La Langue de Barbarie doit absolument être protégée contre des constructions sauvages qui la fragiliseraient.
Déjà les hôtels qui s'y trouvent actuellement n'auraient jamais dû y être installés.
Toute la portion située au sud de l'Hydrobase, jusqu'à l'embouchure de Gandiole, aurait dû être déclarée inconstructible, dès l'indépendance du pays en 1960.
Au lieu de cela, avec de faux arguments touristiques, des autorisations ont été accordées à des promoteurs influents (financièrement parlant) pour installer des complexes hôteliers afin que leurs clients aient les pieds dans l'eau de la mer et du fleuve à la fois. Même le colonisateur n'avait pas voulu cela.
Ce fut la première atteinte écologique à la Langue de Barbarie.
La seconde est la stupide permission donnée à une entreprise marocaine, en 2003, de percer un canal à travers cette bande fragile qui protégeait Saint-Louis contre l'océan.
Les responsables de cette bévue sont connus. Ce sont deux gouvernants de l'époque :
- Abdoulaye Wade, président de la république,
- Macky Sall, ministre en charge de l'Hydraulique en 2003.

3.Posté par Momo le 21/01/2019 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Sakhéwar,
A l'époque, Macky Sall n'était plus ministre des Mines, de l'Énergie et de l'Hydraulique depuis le mois d'août. C'est le 3 octobre 2003 que le canal de délestage a été creusé. Pour savoir si on peut le considérer comme responsable, il faudrait voir si le décret ou l'arrêté ministériel porte sa signature ou bien celle de son successeur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.