Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Ils sauvent la planète : les arbres du Sénégal contre l'avancée de la mer

Jeudi 23 Juillet 2020

Au Sénégal, dans la région des Niayes, la forêt en bord de mer semble être présente depuis une éternité. Pourtant, ces arbres qui relient les villes de Dakar et Saint-Louis sur 180 km de côtes sont sortis de terre en 50 ans à peine. "C’est une fierté pour nous. Avant ici, il n’y avait que du sable blanc qui ensevelissait les cuvettes maraichères, qui empêchait la vie" confirme Mamadou Ndiaye, de l’Union Maraîchère des Niayes. Cette barrière naturelle érigée par l’homme est née sur initiative de l’État pour ralentir l’avancée du sable.


"Pour nous c’est un or"

L’arbre utilisé, le filao, n’a pas été choisi par hasard. "C’est le seul arbre qui réussit aujourd’hui en bordure de mer. En plus de cela, c’est une espèce qui résiste à la sécheresse, qui est peu exigeante en eau. Pour nous c’est un or" poursuit Mamadou Ndiaye. Sans cette nouvelle barrière, cette région au Nord de Dakar était menacée de disparaître : un village avait déjà été enseveli.

francetvinfo.fr
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par jean-marie dupart le 24/07/2020 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excellent article sur l'utilité des filaos, mais titre faux !!!
En effet aucun filao ne peut empêcher l'avancée de la mer et l'érosion côtière.
Et à Saint Louis nous sommes bien placés pour le savoir pour avoir vu se détruire dix kilomètres de Langue de Barbarie pourtant plantée de filaos âgés de plusieurs dizaines d'années.
Le filao est un rempart contre l'érosion éolienne et empêche le sable de pénétrer à l'intérieur des terres en le fixant sur la plage..
Ainsi comme dit dans l'article derrière la bande de filaos les maraîchers peuvent s'installer à l'abri de l'envahissement dunaire.. De plus une bonne gestion de cette forêt permet d'obtenir d'une part du bois de chauffe et d'autre part de la nourriture pour les caprins qui adorent manger les feuilles vertes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.