Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Lutte contre la pollution plastique : À Saint-Louis, la DREEC sensibilise les élèves (vidéo)

Mardi 5 Juin 2018

Des prestations artistiques et autres activités pédagogiques sur les impacts négatifs de l’utilisation du plastique dans l’environnement ont rythmé, ce matin, la célébration de la journée mondiale de l’environnement à l’école Rawane NGOM. Plusieurs notabilités de Diamaguène et Léona, des parents d’élevés se sont mobilisées à côté du corps enseignant pour donner à cette commémoration organisée par la Direction Régionale de l’Environnement et des Etablissements Classés (Dreec), un cachet particulier.
 
Cette année, les réflexions sont orientées vers les stratégies à mettre en œuvre pour combattre la pollution plastique. Le Gouverneur adjoint chargé du développement a invité « toutes les couches de la population à bannir l’usage du plastique ». Khadim HANNE rappelle que le combat engagé par le Sénégal à travers l’instauration d’un cadre juridique en 2015 ne pourra être remporté sans l’engagement des différents acteurs impliqués. Il appelle dès lors, les industriels à jouer leur rôle.

« L’école est un excellent cadre de sensibilisation », indique le chef du service régional de l’environnement qui évoquait la pertinence de l’organisation d’une telle activité dans cette intuition. « Les dégâts de la matière plastique sur notre écosystème se importants. Des plongeurs ont découvert un continent de plastiques dans la mer », a-t-il renseigné, en expliquant que la sensibilisation des élèves permettra de préparer les futures générations à la lutte.


Suivez les réactions des parties prenantes ...
 

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Geneviève Bardy-Gaye le 06/06/2018 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'applaudis cette excellente initiative ! en tant que "résidente temporaire mais régulière " à Saint Louis et mobilisée sur ce sujet.

Cette sensibilisation des élèves est un excellent moyen de transmission de messages à la population par sa jeunesse.
Car au delà d'une nécessaire politique de réduction drastique des plastiques et de recyclage des existants, il est impératif de modifier ses comportements au quotidien.
Car il s'agit bien d'habitudes totalement intégrées.
Par ex :
- les sachets plastiques donnés pour tout achat à la boutique ou au marché seraient parfaitement inutiles si tout le monde y allait avec un cabas ou un sac recyclable ou autre contenant. (Le moyen plus radical est bien sûr de viser la suppression des sachets plastiques à la distribution)
- que chacun considère l'espace public aussi précieux que son espace privé. Donc, on ne jette plus dans la rue, le fleuve, la plage etc... mais on est responsable soi-même de ses déchets. Destination poubelle. (Evidemment, avec une gestion publique des déchets)
- liste à complèter...

Saint Louis peut redevenir une ville propre avec des plages propres, grâce à la sensibilisation des nouvelles générations, en capacité d'agir et d'influencer tout le monde pour l'avenir qui sera le leur.
Geneviève Bardy-Gaye

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.