Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pr Babacar Kanté : « Même élu démocratiquement, le pouvoir perd sa légitimité »

Jeudi 15 Février 2018

En séance inaugurale de l’Institut des droits de l’homme et de la paix (Idhp), l’ancien vice-président du Conseil constitutionnel, Babacar Kanté a décerné un cours magistral sur l’exercice de la démocratie.


Le professeur Babacar Kanté, ancien vice-président du Conseil constitutionnel a livré un cours magistral sur la justice Constitutionnelle  lors de la séance inaugurale de l’Institut des droits de l’Homme et de la paix (Idhp) hier, à l’université de Dakar. «Même élu démocratiquement, le pouvoir perd sa légitimité ».

S’il fallait  ne retenir qu’une phrase du cours magistral que le professeur Babacar Kanté a donné hier à l’université  Dakar, ce serait bien celle-là. « La légitimité d’un pouvoir n’est jamais acquise d’avance, bien au contraire, elle est dans l’exercice quotidien. Pour le Professeur Demba Sy, constitutionnaliste « Le fait délire quelqu’un ne lui donne pas la légitimité totale. Il y a ce qu’on appelle la légitimité d’entrée et la légitimité de performance ».

Et la légitimité de performance ne s’acquiert que dans l’exercice permanent  par le citoyen de son droit fondamental au contrôle et à l’évaluation des autorités. En conclusion, lorsque le pouvoir se cache derrière la carte blanche de l’élection et le délai d’un mandat pour repousser toute critique, il est dans la violation de l’expression d’un droit fondamental. « La loi devient alors l’expression de la majorité présidentielle, dit le professeur Kanté.

Ainsi pour éviter ces dérives autoritaristes, il appartient à la justice constitutionnaliste de s’ériger en rempart en se dotant d’armes pour protéger les droits fondamentaux, socle d’une société du vivre ensemble. En résumé, le citoyen, qui demeure au début et à la fin de la démocratie, doit exiger son droit à la critique.

Senegal7.com
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.