Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Présidentielle 2012: Tanor accuse Me Ousmane Ngom de fomenter des fraudes massives

Samedi 21 Mai 2011

Présidentielle 2012: Tanor accuse Me Ousmane Ngom de fomenter des fraudes massives
Le Secrétaire général du parti socialiste a accusé le ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, de vouloir organiser des fraudes massives pendant les prochaines élections de 2012 à travers la délivrance des ordonnances.

«Nous savons que le gouvernement a pris la décision de les faire inscrire sur les listes électorales à base du récépissé», a campé Ousmane Tanor Dieng, au micro de la Rfm (privée).

Selon lui, ce procédé ne lui inspire pas confiance.

«Je me méfie de ces récépissés», déclare-t-il craintif. «Ils peuvent, dans leurs chambres, en confectionner autant que ces populations veulent», souffle le chef de file des socialistes. «En plus, il s’agit de Ousmane Ngom qui est l’homme des ordonnances», poursuit-il.

Toutefois, le Vert de Colobane a mis en garde le Pouvoir. «Il ne faut pas qu’on nous retourne en 2012 à la situation que nous vivions dans l’opposition en utilisant les ordonnances», a averti Ousmane Tanor Dieng qui était en visite dans le département de Nioro.


Il s’est, aussi, insurgé contre des personnes malintentionnées du Pouvoir qui sont passées à Paoskoto pour demander aux populations leurs cartes nationales d’identité prétendument pour créer des projets en leur faveur sans jamais les rendre à leurs propriétaires qui veulent les récupérer. Selon lui, cette méthode est inacceptable.

Pressafrik