Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Projet de Relèvement d’Urgence et de Résilience de Saint-Louis : la Banque mondiale injecte 24 400 000 Euros

Vendredi 31 Août 2018

Le ministre de l’Econome des Finances et du Plan, Amadou a procédé ce jeudi avec la Directrice de la Banque mondiale à la signature de projet de Relèvement d’Urgence et de Résilience de Saint-Louis.


Estimé à 16 732 000 000 de FCFA, ce projet, si on en croit Amadou Ba, va permettre d’apporter une solution pertinente et définitive aux difficultés engendrées par la brèche sur la Langue de Barbarie, les changements climatiques et l’avancée de la mer.

«L’accord signé est relatif au Projet de Relèvement d’Urgence et de Résilience de Saint-Louis, pour un financement d’un montant de seize milliards sept cent trente-deux millions (16 732 000 000) de FCFA. Il s’inscrit en droite ligne de la lutte contre les changements climatiques, vise à réduire la vulnérabilité des populations à l’érosion côtière le long de la Langue de Barbarie et à renforcer la planification de la résilience urbaine et côtière de la ville de Saint-Louis», a fait savoir le ministre. Qui n’a pas manquer de magnifier le soutien apporté par cette institution aux cotés de la République du Sénégal.

«La Bm a signé avec le Sénégal quarante-huit (48) conventions pour un montant total de plus de mille milliards (1 000 000 000) de francs CFA sur des annonces de contributions attendues de 500 milliards de FCFA. Ce qui correspond à un taux de concrétisation des engagements de 469%, traduisant une performance à moins quelques mois du terme de la phase quinquennale du Plan d’Actions Prioritaires (Pap) (2014-2018) du Pse», a-t-il dit.

NDARINFO et ACTUSEN