Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : un collectif exige la lumière sur le bilan du Festival de Jazz

Lundi 16 Avril 2018

Un collectif de citoyens a introduit, lundi, une requête auprès de plusieurs autorités de la ville pour exiger le bilan du Festival de Jazz de Saint-Louis qui, chaque année bénéficie de l’appui de la Commune et de l’Etat.


 
Cette année, nous vivrons la 26ème édition du Festival de Jazz de Saint-Louis. Un événement majeur sur le plan culturel mais aussi économique pour la ville de Saint-Louis. Ses concerts, sa foire, son forum, ses invités de marque ont permis 26 fois de faire briller la ville de mille feux aux yeux du monde. Nous ne remercierons jamais assez l’auteur de cette idée de génie, jamais assez ceux qui ont tenu le flambeau jusqu’ici, pour ce bel esprit créatif. Aujourd’hui, à notre sens, ce festival relève du public de par son histoire, ses influences et même de par son nom. Tout dans son organisation devrait être ouvert et accessible à ceux qui ont Saint-Louis dans le cœur, afin qu’ils puissent se joindre à l’effort. Malheureusement il semble ne pas en être ainsi.
 
 
Soucieux de sa pérennisation, étonnés qu’après 26 ans les mêmes échos de pertes, de faillite, de dettes et même d’hypothèques retentissent toujours autour de ce festival, nous voilà donc aujourd’hui à la recherche d’informations
 
 
Vous conviendrez avec nous qu’il est de notre devoir de nous intéresser à ce qui se passe dans notre pays, notre ville, en tant que citoyens et d’aller à la quête de l’information sur les activités qu’on y mène afin de mieux participer à son développement. Ainsi avons-nous jugé utile, de nous rapprocher de vous. Nous souhaiterions, avec votre permission, disposer du bilan des dernières éditions du festival et de toutes les informations sur la structure organisatrice. Son statut juridique, ses conditions d’intégration. Des informations qui nous permettront nous aussi, de participer activement à la vie de ce festival.
 
 
Dans l’espoir que vous adhérerez à cette démarche citoyenne, nous restons dans l’attente d’une suite favorable à la présente requête et vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos salutations distinguées.
 
Makhtar NDIAYE