Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tragédie de la Langue de Barbarie : Me Alioune Badara CISSÉ "inconsolable"

Vendredi 7 Février 2020

Solidarité avec mes familles et amis de Guet Ndar et félicitations à Zaire et aux membres du panel de Wallu Ndar qui n’ont jamais désemparé depuis le début des incidents en informant juste , vrai et quasi instantanément par les mots, les images et le son.


Tragédie de la Langue de Barbarie : Me Alioune Badara CISSÉ "inconsolable"
Ma désolation est immense et comme beaucoup d’entre vous , je demeure inconsolable. Notre réunion de coordination du Mercredi fut consacrée à cette situation.

Ce matin ( jeudi ), une mission d’imprégnation a été dépêchée sur St. Louis . Celle ci , conduite par notre délégué Régional comprend :

- Mme Ndey Roqaya Nabu MBODJ Chargée de Mission
- M. Jean Benoit Korane SENE
Chargé de Mission
- M. Mbagnick DIOUF
Conseiller en Communication
- M . Abdoulaye Teuw
Chef de Cabinet .


Les rencontres qui ont duré toute la journée avec certains acteurs du secteur de la pêche se poursuivront demain avec d’autres acteurs du secteur , les autorités administratives et judiciaires , les victimes directes et collatérales , l’ Administration et les médecins de l’Hopital .

Tout au long du week-end des rencontres seront organisées avec les autorités coutumières et religieuses , les ASC , Badianou Gokh , Délégués de Quartier , ceux du Conseil de Quartier etc...

Beaucoup d’entre vous m’auront interpellé à bon droit d’ailleurs tant au Sénégal qu’à l’étranger notamment depuis Washington DC avec ma soeur Soda qui se reconnaîtra .
Je sentais son sang ne faire qu’un tour mais lui ai confié les énormes réserves que m’inspiraient certains comportements contraires aux bonnes valeurs de chez nous .

A tous j’ai tenu à préciser que je ne me suis jamais éloigné des questions guet-ndariennes .
- Depuis le début des années 2000 quand nous avons organisé la première marche pacifique qui nous a conduit de l’Ecole Makhtar Mbengue Khaly à la Résidence du Gouverneur avec lâcher de colombes blanches .

Un mémorandum sur la question des licences fut remis au Préfet Souleymane Cissé assurant l’intérim du Gouverneur Cheikhou Cissé alors appelé à d’autres fonctions.

- Surgirent les problèmes de Kayar où nos frères et sœurs ont été pris à partie , leurs maisons et leurs biens saccagés , devenus sans abri subissant une pluie diluvienne sous le regard complice et hilare de l’exécutif régional d’alors .
S’ensuivirent de longues et épiques procédures et batailles judiciaires avec sa cohorte d’allers - retours incessants entre Kayar - Tivavouane - Thies - Dakar et St . Louis pendant trois plusieurs mois à mes frais exclusifs .

Je salue la mémoire de mon compagnon d’alors feu Alassane Gueye et des Sages du lieu - dit Baraque-Ba dont les prières nous ont accompagné tout au long .

Un bel esprit prévalait alors avec des aînés faisant autorité ce qui fait aujourd’hui énormément défaut à notre quartier .
- Je vous épargne les multiples procès où j’ai gratuitement assuré la défense de nos frères et sœurs de La Langue de Barbarie pour ne retenir que ce jour où les jeunes du quartier ont totalement vandalisé et saccagé les valeurs et matériels didactiques et pédagogiques de l’Ecole Cheikh Touré issus des inlassables efforts du Directeur de l’Ecole d’alors et de Monsieur Groanes de la Fondation de l’Abbe Pierre ; ainsi en fut-il du poste de Gendarmerie à Hydrobase .

Pas une seconde de réflexion lorsque l’information a été portée à notre connaissance depuis THIES nous nous trouvions . Une horde de jeunes qui ne voulait rien entendre s’est est pris à votre serviteur qui n’a dû son salut qu’à l’intervention de Mbaye Sene Fall qui le porta sur son dos , puis à califourchon pour le mettre à bord d’une pirogue remplie d’eau aux 3/4 .

Qui se souvient à part Arona Ndiaye avoir vu ma vieille maman arpentant les marches du Tribunal Régional en ce temps là devenu Tribunal de Grande Instance de Saint- Louis .

Le procès en diffamation et en diffusion de fausses nouvelles dans lequel j’étais partie civile est toujours pendant devant la Cour Suprême .
Que celui qui conteste ce récit lève la main !

Oublions les incidents nés de la grève des agents de santé et de l’immaturité de notre jeunesse qui n’a rien cédé à mon homonyme de Gouverneur, pourtant un grand ami de Guet - Ndar.

Que celui qui a contribué pour l’une quelconque de mes activités à Guet Ndar et pour Guet Ndar à part Grand Adama Diaw et mon oncle Maguette Diagne se lève !

Aujourd’hui j’ai mal , mal pour mon quartier , pour ma fierté de guet Ndariens , mal pour mon grand père Abdoulaýe Gaye Tandakha , mal pour ma mère Youmane Gaye très tôt arrachée à notre affection . Que la Terre leur soit légère .

Que votre très belle mobilisation autour de Wallu Ndar porte les fruits de l’Espoir de tout un quartier de fiers , braves , preux mais justes aïeux !

Gardons nous néanmoins au nom de revendications légitimes de ne point détruire les infrastructures collectives mises à notre disposition , que l’on soit pécheur ou artisan , cultivateur , musicien ou même avocat !

Merci mille fois à mon confrère et grand frère Maître Alioune Abatalib Guèye qui assure la defense des personnes qui , depuis ce soir , se retrouvent sous le sceau de la prévention . Il ne manquera pas de nous rappeler que ‘’ le tact dans l’audace c’est de savoir jusqu’où on peut aller trop loin .’’

Que la paix prévale dans notre quartier et dans la ville de Saint - Louis , au nom de ces saints hommes comme Cheikh Ahmadou Bamba , Elhadj Malick Sy , Mame Cheikh Ibrahima Fall , Cheikhna Cheikh Saadbou qui ont tenu à lui donner , chacun en ce qui le concerne , ses plus belles lettres de noblesse.

M. Le Président de La République , réaffirmons notre volonté à servir notre jeunesse en général et celle de Guet- Ndar en particulier et à la célébrer car elle est notre avenir , le gisement de la première richesse de notre pays .

M. Le Président de la République , n’avez vous pas autorisé, en Avril 2012 , par un bref clin d’œil échangé, votre premier ministre des Affaires Etrangeres de plaider devant SEM Le Président AZIZ de Mauritanie la restitution de plus de 400 pirogues , filets et moteurs sans contrepartie .
Il fut accèdé à notre demande sur ‘’place et sur pièce’’ .

Cette conviction commune vous avait valu de me confier alors dans les airs entre l’Amerique et le Sénégal : ‘’Abc si l’on gagnait les élections l’avion de Commandement serait débaptisé pour être nommé ‘’ Langue de Barbarie ‘’ .

La première campagne électorale à laquelle nous avions participé après notre départ du PDS fut lancée à minuit zéro minute à la Rue Étienne Ba a Guet Ndar et cela assurément vous aura porté chance et bonheur avec la carapace dont vous auront revêtu les Guet-Ndariens tous forgés par les rigueurs de la haute mer.

Vivement que les discussions reprennent et que l’Etat joue pleinement et fermement sa partition pour le compte de ses seules populations vis à vis de nos indissociables et tout aussi inséparables voisins du Nord !

L’occasion faisant le larron , je joins ma voix aux familles qui souhaitent vous voir ordonner le retour des Boys piégés dans l’enfer de Wuhan .
Personne ne leur souhaite de voir leur enfant revenir à la maison dans un caisson .

Yoro Ba a pleuré pour son enfant , si loin , il a surtout pleuré pour les services de qualité qu’il a rendus et continue de rendre à votre formation politique sans aucune considération en retour .

Alors , comme pour Abdoulaye , pour le retour duquel je ne vous remercierai jamais assez , Mon frère , mettez en branle la toute puissante machine de l’Etat pour redonner le sourire à ces familles dont vous demeurez le seul espoir .

Que l’incurie de ceux qui vous déconseillent de toujours bien faire puisse être traitee à Wuhan !

Maître Alioune Badara CISSÉ
Alias Abdoulaye Néné CISSE
Mediateur de la république du SÉNÉGAL


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Babacar Fall le 07/02/2020 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est pas ABC qui a écrit ce texte. Sinon qu’on se dépêche pour l’interner le plus rapidement à un hôpital psychiatrique. Nous sommes abasourdis et meurtri par ces malheureux incidents, il en fait une tribune pour s’autoflageller et s’autoglorifier, pour ne pas dire se:masturber.

2.Posté par Ghj le 07/02/2020 13:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voulais dire la même chose ce mec ne doit pas être normal

3.Posté par Sindoné le 07/02/2020 13:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quoi ce délire????

4.Posté par Moctar Ndiaga Gueye Ndiolofène le 07/02/2020 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le comportement incompréhensible de certains pêcheurs de Saint-Louis est très regrettable . Il me semble qu'une question de mauvaise communication et et de fausses informations véhiculées par des personnes mal intentionnées se sont posées avec les organisations de pêcheurs .Une bonne communication avec ceux qui sont concernés par les licences de pêche devait faire l'objet d'un échange,d'un partage, quels que soient l’environnement et le type de public. Un bon communiquant ne fait pas l’impasse sur les véritables difficultés et les solutions préconisées .Par ailleurs ,parce-que le problème se passe dans la Commune de Saint-Louis , les responsables politiques et municipaux pouvaient s'impliquer aux côtés des autorités administratives pour éviter ce dérapage malheureux des pêcheurs .Seulement on remarque un manque de loyauté , de courage et de qualité managériale de la part de certains collaborateurs du Maire qui ,très souvent sont opportunistes , et les plus habiles le sont au moment opportun.Sans doute le plus difficile, dans l'exercice du pouvoir en général , est de se doter de collaborateurs qui osent affirmer ce qu'ils pensent à celui qui les dirige, sans craindre de lui déplaire, ni se contenter d'abonder dans le sens de ce que lui, souhaite entendre. Et de ce point de vue le problème des pêcheurs de Saint-Louis doit amener Monsieur le Maire à capitaliser sur le passé du mode de collaboration avec son entourage , non pour reproduire le même schéma , mais pour en utiliser les pierres les plus solides qui aideront l'équipe municipale à reconstruire un édifice différent, moderne. Bien évidemment en remettant en perspective cette nouvelle approche managériale , il ne faut pas occulter, Monsieur le Maire ,les bons apports et les bénéfices déjà obtenus avec des collaborateurs plus engagés.

5.Posté par Le saint-louisien le 07/02/2020 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC mérite d'être félicité pour la pertinence de son propos, il a clairement élevé sa voix pour dire d'emblée toute sa désolation devant les scènes de violence qui ont émaillé notre paisible ville. Il a surtout lancé un appel aux parties prenantes impliquées pour trouver des solutions durables aux problèmes récurrents auxquels sont confrontés ses parents de Guet Ndar, sans omettre de souligner toute sa passion pour ce quartier dont il est originaire.
Poursuivant son propos, il a tour à tour évoqué les risques qu'il a encourus et les activités déployées lors des crises précédentes.
Après avoir condamné sans ambages la destruction des infrastructures, Me Alioune Badara CISSE a formulé des recommandations et des prières à l'endroit de Guet Ndar en particulier et de la ville de Saint-Louis en général, avant de conclure sur nos jeunes compatriotes en détresse à Wuhan en Chine.
Son texte est par conséquent un chef d'oeuvre de cohérence et ne constitue nullement de l'autoglorification ou de termes déplacés prononcés par des aigris mus par des considérations inavouables.

6.Posté par Dougou Tigui le 08/02/2020 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Gueye de Ndiolofène , le Maire doit beaucoup méditer sur les observations importantes que vous venez de faire .Par ailleurs J'ai bien suivi le florilège du Médiateur Alioune Badara Cissé ; c'est pourquoi je l'invite à revoir d'avantage le sens et la finalité de ses réactions . Il ne doit chercher des félicitations que de la part de celui qui l'a nommé à ce poste et ne doit adresser des félicitations à une quelconque organisation dans le cadre surtout de l’événement des pêcheurs de Saint-Louis ..A ce titre il est un professionnel en gestion de conflit et doit toujours chercher à avoir des solutions en toute sagesse . Et pour espérer atteindre les rives de la sagesse, il convient tout d'abord de déblayer, d'éliminer l'inutile, le superflu.Enfin son rôle fondamental c'est de ne pas chercher du succès car on dit souvent que le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu'ils sont infaillibles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.