Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Valorisation et tri des ordures ménagères : BALACOSS, quartier pilote du projet ACORD (vidéo)

Jeudi 30 Août 2018

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Au Cœur de l’Ordure (ACORD), 75 poubelles ont été remises à 25 familles du quartier de BALACOSS. Ces dernières ont été auparavant sensibilisées sur les normes du tri des ordures. Le programme lancé depuis deux ans et financé par le Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et technique (3FPT), prône notamment sur la sélection à domicile de la plastique, des matières organiques et du fer.


La revalorisation des plastiques trouve déjà des possibilités d’écoulement dans les entreprises agricoles et donne ainsi des perspectives de création d’emploi que le projet veut exploiter.

«  Nous sommes dotés de machine pour broyer ces matières et les vendre », a renseigné Makhfouz GAYE, le coordonnateur de ACORD. « À la réussite de cette initiative, nous créerons de nouvelles filières et de nouveaux métiers. Ceux qui le voudront pourront facilement trouver une insertion. Les autres auront la latitude créer leurs propres entreprises d’exploitation d’ordures », a-t-il ajouté. «  C’est un projet qui n’existe pas en Afrique. Nous avons eu le courage de le penser et décider qu’il faut changer de paradigme. Le tri doit se faire à partir du domicile », a noté M. GAYE.

Moustapha DIOP, le président du Conseil de quartier de BALACOSS s’est réjoui de l’appui du projet en indiquant que cette dynamique de propreté en marche cadre parfaitement avec les orientations de son Conseil.

En marge la cérémonie de remise, une convention a été signée entre le Conseil et le Centre de Formation professionnelle (CFP) de Saint-Louis. Cette nouvelle collaboration devra permettra de former une vingtaine de jeunes du quartier dans différents corps de métiers. Avec la réception de près de 200 poubelles promises par le directeur général de l’Office des Lacs et Cours d’Eau (OLAC) Alioune Badara DIOP, BALACOSS devrait littéralement changer de visage.

>>> Suivez les réactions de M. GAYE et M. DIOP
 

NDARINFO.COM