Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

WADE promet de mener ses activités "pacifiquement"

Lundi 18 Février 2019

Après 48 heures de séjour en Guinée Conakry, l'ancien président du Sénégal est rentré ce lundi à Dakar. Son jet privé a atterri à l'aéroport de Diass aux environs de 14 heures 30. Il a été accueilli par Oumar Sarr et de Mayoro Faye entre autres responsables du Pds. Wade est passé au salon d'honneur où il n'a fait que quelques minutes avant de s'engouffrer dans son véhicule, direction l'hôtel Terrou Bi où il loge depuis son retour.


WADE promet de mener ses activités "pacifiquement"
Dans le complexe hôtelier, Abdoulaye Wade refusera de livrer le plus petit mot sur son séjour guinéen. “Je ne le dirai pas. Ça ne regarde que moi”, nous envoya-t-il à la figure. Mais nous ne rentrerons pas bredouille puisque Me Amadou Sall qui était avec lui à Conakry a accepté de s'entretenir avec la presse.  

L'ancien ministre de la Justice confiera que le Secretaire général du Parti démocratique sénégalais s'est rendu en Guinée Conakry sur invitation de son “petit frère” à qui il a présenté “une dizaine de projets”. Dans la discussion, poursuit Me Sall, il a été question des élections au Sénégal.  

Selon l'avocat, le président Alpha Condé “a exprimé ses inquiétudes face à la situation d'un pays voisin et son désir de faire en sorte que la présidentielle se déroule dans une séquence de paix”. Des inquiétudes qui ont été dissipées selon Me Sall qui, révèle que Wade n'a pas bougé d'un iota sur sa position de s'opposer à la tenue des élections et de ne soutenir aucun candidat. Seulement, si les lignes ont bougé, c'est en rapport avec la manière dont le Pape du Sopi compte s'y employer.  


À en croire Me Amadou Sall, Me Wade a promis à son jeune frère que toutes ses actions se feront pacifiquement. Me Amadou Sall a démenti l'information selon laquelle l'ancien président français François Hollande aurait rencontré Wade et Condé dans l'optique de décrisper la situation tendue qui prévaut à Dakar. Dans le même tempo, le porte-parole du Secrétaire général du PDS a balayé du revers de la main une éventuelle rencontre Condé-Macky-Wade

DAKARACTU
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.