Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L’agriculture intelligente, une réponse aux effets des changements climatiques, selon un officiel

Jeudi 28 Mars 2019

L’agriculture intelligente, une réponse aux effets des changements climatiques, selon un officiel
L’agriculture intelligente constitue une des réponses aux problèmes liés aux conséquences des changements climatiques sur la gestion durable terres agricoles et la préservation des écosystèmes, a souligné mercredi à Dakar, un officiel du ministère sénégalais de l’Environnement et du Développement durable.

’’’L’agriculture intelligente, face aux changements climatiques, se présente aujourd’hui, comme l’une des principales alternatives pour à la fois, une gestion durable des terres, une préservation et une valorisation des écosystèmes intégrant les domaines climatiques actuelles et futures’’, a notamment déclaré Cheikh Dieng.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Environnement et du Développement durable du Sénégal intervenait au troisième Forum de l’Alliance pour une agriculture intelligente face au climat, organisé dans la capitale sénégalaise sur le thème : ‘’Vision 25X25 de l’Union africaine’’.

Il a, à cette occasion, rappelé la mise en place au Sénégal d’un programme structurant doté d’un financement de 50 milliards de francs Cfa.

Il s’agit, à travers se mise en œuvre, de lutter contre les effets climatiques par le biais d’une transition agro-écologiques permettant de sécuriser l’alimentation des générations futures par la protection durable des sols et la reconstitution du couvert végétal national, a expliqué M. Dieng.

’’’Ce programme est relatif à la nécessaire transition écologique et à une reforestation des terres. Les Etats doivent développer des initiatives résilientes et veiller à ce que les ménages soient résilients pour faire face aux effets des changements climatiques’’, a-t-il fait valoir.

Selon lui, les initiatives du Sénégal sont centrées sur des actions à entreprendre dans les domaines agricoles pour une réduction de la pauvreté, l’amélioration de la biosécurité à travers des programmes nationaux relatifs aux investissements de l’Etat dans l’accélération de la cadence de l’agriculture.

’’La 3ème édition du Forum constitue une véritable plateforme de partage d’expériences, de création de partenariats, de renforcement et d’harmonisation de l’action publique en faveur d’une agriculture intelligence’’, a ainsi commenté Cheikh Dieng.

’’C’est le signe d’une volonté commune et de notre détermination à opérer ensemble pour les ruptures nécessaires pour nous engager résolument dans la voie de la maîtrise pour notre devenir par l’instauration d’une agriculture intelligente face aux changements climatiques en vue d’une amélioration continue des conditions de vie des populations’’, a-t-il encore dit.

’’Les changements climatiques constituent aujourd’hui une menace très sérieuse. A l’instar des autres régions du monde, l’Afrique souffre des conséquences néfastes des extrêmes climatiques, qui mettent en péril son économie basée sur l’agriculture’’, a-t-il fait remarquer.

Il a rappelé que dans un contexte démographique très marqué, ces déséquilibres qui en résultent ajoutent un fardeau supplémentaire à une situation socioéconomique et environnementale très préoccupante en milieu rural.

’’Au Sénégal, ces phénomènes menacent les progrès accomplis dans la lutte contre la pauvreté et rend le développement économique plus cher’’, a dit Dieng.

’’Tous ces changements, a-t-il souligné, affectent profondément les équilibres écologiques, engendrant des pressions accrues sur les ressources naturelles tout en favorisant une baisse de la production agro sylvo pastorales’’.

Il s’agit là, a fait observer, d’autant d’indicateurs d’un processus quasi inexorable d’une dégradation des conditions de vie des populations, en particulier des couches les plus vulnérables.

Cheikh Dieng a appelé à plus d’efforts pour la sauvegarde des terres, au bénéfice des générations futures et pour l’accompagnement de la promotion de modes de production et de consommation durables.

APS
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.