Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Moustapha DIAKHATÉ : « Charité bien ordonnancée commence par la vallée »

Lundi 6 Avril 2020

Le Sénégal ne lésine par sur les moyens et ressources dans sa lutte contre le corona virus d’ailleurs la batterie de mesures prise par le président de la république ; chef de guerre dans le combat contre la pandémie déclinée dans son adresse de 03 Avril devrait se traduire dans les prochains jours par une aide massive aux populations.

 En effet quelques 69 milliards de FCFA en denrées alimentaires seront distribuées aux populations par le ministère du développement communautaire, de l’équité sociale avec l’aide de l’administration territoriale dans différentes localités du pays. 
 
le défi est énorme  pour une opération d’une telle envergure qui demande une identification des cibles ; une organisation robuste et une logistique adaptée , il s’agira de faire acheminer aux populations des millions de tonnes de denrées constituées de riz et d’huile et produits d’hygiène. 
 
Afin d’assurer les conditions d’une fourniture et d’unravitaillement transparents des tonnages de denréesl’état n’a pas perdu du temps pour lancer un appel d’offre auprès des fournisseurs. La situation d’urgence autorise par ailleurs de mettre en parenthèses certaines  règles de   la commande publique  ((décret n°2020-781 du 18 mars 2020) pour raccourcir les délais d’exécution et de mise àdisposition de la commande. 
 
On n’a pas besoin de disposer d’un tableau de bord sur les stocks de riz disponibles auprès des grossistes  pour savoir que les quantités destinées à cette distribution grandeur nature entameront tous les stocks déjà disponibles sur l’étendue du territoirequelqu’en soient par ailleurs leurs niveaux. 
 
L’activité des grands armateurs et traders de céréalesétant affectée par le covid 19, l’inde gros fournisseur de riz au Senegal  en confinement il est fort à parier que les importations ne peuvent pas se renouvelerselon les calendriers et délais normaux. 
C’est le lieu donc pour l’état de penser aux producteurs et productrices de la vallee du fleuve Sénégal et d’autres foyers de culture du riz comme le bassin l’anambé au sud. En effet ces dernières annéesle Sénégal a enregistré des progrès notables dans la production de riz paddy notamment au nord et au Suddu pays avec plus de un million de tonnes de riz paddy en moyenne. la qualité du riz entier ou brisé  labellisée par AfricaRice (Sahel 177, 328 et 329) permet de parler d’une filière de riz aromatique local et d’envisager dans un proche avenir une  substitutiondes importations par la production locale.
La commande de 69 milliards de Fcfa de denréesalimentaires doit être donc une opportunité pour nos vaillants agriculteurs et riziculteurs comme ils doivent l’être pour les importateurs et autres grossistes de riz. D’ailleurs pour la distribution destinée aux ménages du centre et du nord le riz de la vallee constitue un réel fast-track dans la chaine logistique.  En effet du Niambour au Fouta en passant par St Louis le riz ( thiebou mbay ) sorti des dernières rizeries industrielles implantées dans le nord se taille la plus grosse part de marché.  
Les GIE de producteurs composées  des femmes et de jeunes qui se sont investis dans les activitésagricoles avec l’aide de mécanisme de financement telle que la DER et la banque agricole méritent un coup de pouce en recevant leurs parts ou quota cette manne qui leur permettra de libérer les stocks d’invendus qui existent bel et bien partout dans la vallee avec la concurrence du riz importé. 
Moustapha DIAKHATE 
Ex Conseiller SpecialPrimature 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.