Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

RIZICULTURE DANS LA CUVETTE DE NGALENKA : les performances des récoltes sont liées à la qualité des aménagements (paysan).

Jeudi 20 Novembre 2014

RIZICULTURE DANS LA CUVETTE DE NGALENKA : les performances des récoltes sont liées à la qualité des aménagements (paysan).
Au village de Ngalenka, plusieurs éleveurs se sont lancés dans la culture du riz après les aménagements hydrauliques structurants mis en place par le  Millénium Challenge Account (MCA-Sénégal).
 
 Sur cette prairie jadis déserte et abandonnée, jaillissent aujourd’hui, des champs de riz verdoyants, à perte de vue. Des tracteurs labourent le sol entre des tranchées d’eau bien approvisionnées.
 
Ce jeudi, une délégation d’experts du Nord et du sud du MCA Sénégal a tenu des rencontres avec l’union des producteurs de riz après avoir visité quelques champs en récolte.
 
Amadou Maham BA, le président du regroupement d’agriculteurs de Ngalenka a magnifié l’importance des ces infrastructures agricoles en indiquant que le système d’irrigation mis en place va changer positivement la vie de milliers d’éleveurs.
 
M. BA qui a mis l’accent sur la forte corrélation entre développement de l’élevage et relance de l’agriculture, a révélé que de belles récoltes ont été enregistrées dans cette zone, « grâce à la qualité des aménagements ».
 
D’un coût de 3 milliards de francs CFA, la cuvette de Ngalenka, située dans la commune de Ndiayène Pendao (département de Podor), est l’une des composantes du Projet d’irrigation et de gestion des ressources en eau dans la vallée du fleuve Sénégal, que le MCA met en œuvre pour un montant global de 95 milliards de F CFA.
 
Ainsi Quatre cent cinquante hectares (450) ha ont été ainsi aménagés à Ngalenka et dotés de tous les équipements nécessaires. Ainsi,  10% de la superficie aménagée ont été mis à la disposition des groupements féminins grâce à un programme foncier inclusif.
 
Voici la réaction de Amadou Maham BA en vidéo et celle de Amdy SOW, un agriculteur en phase de récolte.
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.