Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : plaidoyer pour l’émergence d'entreprises sociales dans la vallée.

Jeudi 30 Juin 2016

Irene MAINA, coordonnatrice de la CISV
Irene MAINA, coordonnatrice de la CISV
La coordonnatrice du Projet d’Appui à la Micro Entreprise Rurale dans la vallée du Fleuve Sénégal (Pamir) a insisté sur le rôle « fondamental » que les entreprises sociales peuvent jouer dans l’amélioration des conditions de vie de populations et notamment dans la réussite des initiatives agricoles, en expliquant que ces structures « opèrent pour le bien commun plutôt intérêt de quelques-unes ».
 
« L’intérêt général est au cœur de ces entreprises qui doivent être performantes pour avoir un impact positif », a indiqué, jeudi, Irene MAINA qui s’exprimait en marge d’une présentation du Centre d’Appui à la Promotion de l’Entrepreneuriat rural – Société par Action Simplifiée (CAPER – SAS).
 
En a croire Mme MAINA, les entreprises sociales constituées autour du Caper, « peuvent devenir des partenaires indispensables pour répondre aux besoins sociaux complexes ».
 
La coordonnatrice soutient que le Caper, porté par l’ONG italienne Cisv et l’Asescaw, « ne va pas bâtir sa richesse en polluant le WALO, en exploitant la main-d’œuvre ou en spoliant la terre. Il s’agir de faire du business social pour trouver des solutions à ce problème ».
 
Dès lors, le projet décline, dans sa démarche, un modèle d’un développement durable inclusif est possible.
 
Djibril DIAO, président du Caper Sas, s’est félicité de cette première rencontre avec la presse, en estimant que ces échanges  posent les premiers pas posés d’un plaidoyer sur ces types d’entreprises qui lèvent les « contraintes d’exigences » qui pèsent sur autres, orientées vers la recherche du profit au détriment de la prise en charge de l’aspect social.
 
« Nous allons générer des excédants  qui seront réinjectés au niveau des communautés. À la suite de l’examen de la rentabilité, un appel au projet sera alors lancé et les associés viennent proposés à financement des projets pour Caper », a-t-il, avant de révéler que le Caper polarise une centaine de microentreprises.
 
« Chaque entreprise qui intègre l’union devient actionnaire et prend sa place dans le Conseil de décision », note M. DIAO, en assurant que le Caper ambitionne, dans un premier temps, de produire 25 de francs CFA millions de chiffre d’affaires.

NDARINFO.COM


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par sow le 01/07/2016 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces micros projets ne sont que des exploitations l homme par l homme .ON doit chasser ces ONG elles prennent nos forces nos sciences nos intelligences elles sucent notre sang.Les waris les oranges money les joni jonis ne sont que système qui rendent de plus en plus pauvres .apprenon nos langues poulaar le wolof le soninke cest ce que les koreans et les japonais et chinois ont compris tres tot .cest pourqoi ils sont au top aujourdhui dans tous les dommaines .il faut chasser ces Français ils nous rendent pauvres tant qu ils sont la on ne vivra que de la misere.WADE PRESIDENT L avais compris cest pourquoi il les avait chasses petit à petit mais par complexe par rapport a sa bien aimee viviane Wade il a lache lest.Tant que nous faisons confiance a ces Français on ne connaitra pas le developpement .apprenons a voler avec nos propres ailes .et yes we can fly away .

2.Posté par Laye le 01/07/2016 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Sow, sans l'échange et la technologies apportées par d'autres inventeurs tu n'aurais pu taper ses lignes sur ton clavier. Réfléchis un peu ! Vive l'échange et le partage du savoir et des compétences.

Entreprises, ONG, vous êtes les bienvenues ...

3.Posté par Tintin le 01/07/2016 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOW nous fait une crise d'urticaire .........

4.Posté par Bouba Diop le 01/07/2016 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sow ne s'est pas rendu compte qu'on parlait des italiens dans l'article! Mais il est fort connu que les petites ONG françaises sont des suceuses de sang wolof ou halpulaar! Ridicule...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.