Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un laboratoire motorisé pour booster la productivité agricole

Vendredi 15 Novembre 2019

Embarqué à bord d’une camionnette Mitsubishi Fuso, le laboratoire mobile d’analyse des sols déployé le 6 novembre 2019 au Sénégal par l’Office chérifien des phosphates et la Société internationale islamique de financement offre aux agriculteurs l’opportunité de bénéficier d’un diagnostic de leurs terres en vue de booster leur rendement.


Un laboratoire motorisé pour booster la productivité agricole
Le petit camion Mitsubishi opère dans la zone écologique des Niayes, une bande de terres maraîchères qui s’étend sur plus de 200 km entre Dakar et Saint-Louis. Il met à la portée du monde rural des scientifiques et des outils technologiques, notamment une étude au microscope et un scanner infrarouge permettant d’évaluer avec précision et en temps réel la fertilité d’une parcelle.

L’objectif de cette démarche est de permettre aux producteurs d’apporter, si besoin est, des engrais adéquats pour combler d’éventuelles carences. Elle leur fournit un rapport circonstancié indiquant, outre la texture d’un sol, sa teneur exacte en éléments nutritifs (matière organique, magnésium, fer, manganèse…).

Oignons et pommes de terre

La mise  en circulation du laboratoire mobile d’analyse des sols s’inscrit dans le cadre de la troisième campagne du programme « OCP School Lab », qui prend les traits d’une caravane de sensibilisation. Celle-ci s’adresse à 5000 agriculteurs engagés dans la production d’oignons et de pommes de terre dans la zone agroécologique des Niayes. C’est ce que laisse entendre Hani Salem Sonbol, directeur général de la Société internationale islamique de financement, présent au lancement de la caravane au siège de l’Union des groupements maraichers de Méouane à Mboro, une localité sise à 90 kilomètres de Dakar.

Son implémentation dans la zone maraîchère des Niayes va permettre de capitaliser davantage un fort potentiel agricole. C’est ce qui ressort de l’intervention du sous-préfet du département de Méouane Richard Birame Faye, représentant du ministère de l’Agriculture.

Il indique que l’itinérance offerte par le laboratoire d’analyse des sols motorisé est une aubaine, en ce sens qu’elle permettra de sillonner en trois mois 55 communautés rurales. Il rappelle, du reste, que la présente campagne vient s’ajouter aux deux précédentes menées depuis l’année dernière qui ont permis d’accompagner 8000 fermiers sur la culture du riz, de de l’arachide, du mil et du maïs dans la Vallée du fleuve Sénégal et dans le bassin arachidier.

Africargus
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.